Abattage rituel : la Pologne vote une loi contre l’exportation de viande halal et casher

Par Al-Kanz

Le débat autour de l’abattage rituel agite de nouveau la Pologne.

Viande halal
Shutterstock.com

La Pologne ne pourra plus exporter de viande halal et casher si le Sénat venait à approuver la loi votée dans la nuit de jeudi 17 à vendredi 18 septembre.

Porté par Jarosław Kaczyński, président du parti conservateur au pouvoir, le PiS (Droit et justice), ce texte sur le bien-être animal acte principalement l’interdiction de l’élevage des animaux à fourrure et la fin des exportations de viande halal et casher.

Contrairement à 2012, le débat parlementaire n’a pas porté sur l’opportunité d’en finir une bonne fois pour toute avec les abattages casher et halal en Pologne.

Lire – Pologne : l’abattage rituel jugé anticonstitutionnel

A la différence de ses prédécesseurs, Jarosław Kaczyński a jugé en effet bon de permettre aux producteurs polonais de continuer à fournir le marché intérieur composé des communautés musulmanes. Soit en tout quelque 40 000 âmes.

Autant dire que ce choix relève plus du calcul politique que du geste bienveillant. Les conclusions de l’avocat général de la cour de justice de l’Union européenne rendues publiques une semaine avant ce vote n’ont certainement pas échappé au président du PiS. Le magistrat rappelait « qu’il n’est pas permis aux États membres d’adopter des règles qui prévoient […] une interdiction de l’abattage d’animaux sans étourdissement applicable également à l’abattage effectué dans le cadre d’un rite religieux ».

Lire – Abattage rituel avec étourdissement : l’imposer est contraire au droit européen

Applaudie par les associations animalistes, la loi voulue par J. Kaczyński pourrait pourtant coûter cher à la Pologne. En quelques années, le pays est devenu l’un des des principaux exportateurs européens de viande halal et casher.

Selon l’association polonaise des producteurs de viande bovine, les exportations de viande issue de l’abattage rituel juif et musulman ont été en 2017 d’environ 1,6 milliard d’euros (500 000 tonnes pour la volaille, 100 000 pour le boeuf).

« Cela va être la pagaille », nous confiait vendredi un importateur français pour qui la Pologne est désormais, loi adoptée ou retoquée, un pays devenu bien trop instable pour les filières halal et casher.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (5 commentaires)

  1. Fatah    

    Autant dire que ce choix relève plus du calcul politique que du geste bienveillant. Les conclusions DE l’avocat général de la cour de justice de l’Union européenne rendues publiques

    1
  2. Oumma    

    Très bonne chose au final… De plus en plus de polémiques sur la traçabilité du halal” en Pologne, et notamment la délégation de responsabilités aux “associations polonaises locales” accordée par nos certificateurs français (quasi tous) depuis l’épisode Covid.

    2
  3. BenBrahim    

    salem,

    Ben voilà pourquoi le halal Europe demeure fragile malgré son potentiel énorme : à cause de facteurs exogènes.
    C’est à cause de ce type de loi que j’hésite à me lancer en France ou investir dans mon pays d’origine.
    Je vous assure c’est vraiment un gros dilemme, quand vous avez des fonds acquis à la sueur de votre front et que vous voulez investir. On se dit j’investi dans le halal mais en même temps des lois peuvent arriver et potentiellement vous casser votre affaire (comme en Pologne, ou l’electronarcose généralisé en Belgique).

    Allahou lmousta3ane

    3
    • Al-Kanz    

      as-salamu ‘alaykum wa rahmatuLlah wa barakatuh
      Attention, la viande des pays maghrébins ne peut être importée en France.
      Btw, le marché des consommateurs musulmans est assez important pour éviter le marché du halal food tout en lançant sa boite.
      Bon courage à vous.

      3.1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.