- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Economie islamique : téléchargez le rapport 2020-2021 du cabinet Dinar Standard

State of the Global Islamic Economy 2019 2021 [1]
Cliquez pour agrandir l’image

Et de huit. Pour la huitième année consécutive, le cabinet Dinar Standard [2] publie son rapport annuel sur l’économie islamique, sous l’égide du Centre de développement de l’économie islamique [3] de Dubaï (Dubai Islamic Economy Development Centre – DIEDC [4]) et en partenariat avec le site Salaam Gateway [5].

Une économie touchée par la crise du Covid-19

L’édition 2020 – 2021 du State of the Global Islamic Economy (SGIE) fait la part belle à l’impact du coronavirus sur l’économie islamique. « La pandémie du Covid-19 devrait entraîner une diminution de 8% des dépenses des consommateurs entre 2019 et 2020 » dans les secteurs abordés dans ce rapport, soit : le halal alimentaire, la finance islamique, le tourisme halal, le ludo-éducatif/media, l’habillement, la pharmaceutique, la cosmétique.

State of the Global Islamic Economy 2019 2021 [6]

Quelques chiffres de l’économie islamique

Comme les années précédentes, nous vous proposons de découvrir ensemble quelques chiffres-clés de l’économie islamique, qui représente un marché de 2,02 milliards de consommateurs musulmans. Leurs dépenses totales sont estimées, pour l’année 2019, à 1 900 milliards de dollars américains (1 600 milliards d’euros) contre 2 200 milliards (1 994 millards d’euros) en 2018.

Voici le détail de ces dépenses par secteur de l’économie islamique :
– la finance islamique représente un actif total estimé à 2 800 milliards de dollars en 2019 (2 363 milliards d’euros). Perspective pour 2024 : 3 690 milliards (3 114 milliards d’euros), soit une croissance de +5 % ; croissance revue à la baisse par rapport aux estimations du précédent rapport qui prévoyait +5,5 %.
Estimation en 2018 : 2 524 milliards de dollars (2 287 milliards d’euros)

– le halal alimentaire représente 1 170 milliards de dollars (987 milliards d’euros). Perspective pour 2024 : 1 380 milliards (1 116 milliards d’euros), soit une croissance prévue de 3,5 % contre une prévision de +6,3 % en 2019.
Estimation en 2018 : 1 369 milliards de dollars (1 240 milliards d’euros).

– l’habillement (modest fashion, islamic fashion), 277 milliards de dollars (233,83 milliards d’euros). Perspective pour 2024 : 311 milliards (262,53 milliards d’euros), soit une croissance prévue de 2,4 % contre une prévision de +6 % en 2019.
Estimation en 2018 : 283 milliards de dollars (256,5 milliards d’euros).

– les médias et le secteur du divertissement (entertainment), 222 milliards de dollars (187,40 milliards d’euros). Perspective pour 2024 : 270 milliards (227,92 milliards d’euros), une croissance prévue de 3,9 % contre une prévision de +5,8 % % en 2019.
Estimation en 2018 : 220 milliards de dollars (199,4 milliards d’euros).

– le tourisme halal (tourisme muslim-friendly), 189 milliards de dollars (159,54 milliards d’euros). Perspective pour 2024 : 194 milliards (163,76 milliards d’euros), soit une croissance prévue de 1,4 % contre une prévision de +6,4 % en 2019.
Estimation en 2018 : 189 milliards de dollars (158 milliards d’euros).

– la pharmaceutique, 94 milliards de dollars (79,35 milliards d’euros). Perspective pour 2024 : 105 milliards (88,64 milliards d’euros), soit une croissance prévue de 2,3 % contre une prévision de +6,5 % en 2019.
Estimation en 2018 : 92 milliards de dollars (76 milliard d’euros).

– la cosmétique, 66 milliards de dollars (55,71 milliards d’euros). Perspective pour 2024 : 76 milliards (74,16 milliards d’euros), soit une croissance prévue de 2,9 % contre une prévision de +6,8 % en 2019.
Estimation en 2018 : 64 milliards de dollars (95 milliard d’euros).

Le rapport (en anglais) est disponible sur Salaam Gateway [7], portail consacré à l’économie islamique dans le monde. Pour y accéder et le télécharger, cliquez sur le lien suivant : Situation et Perspectives sur l’économie islamique dans le monde 2020-2021 [6].