Centre islamique de Rennes : une dizaine de tags islamophobes sur les murs

Par Al-Kanz

Un centre islamique a été profané à Rennes au lendemain de l’incendie d’une mosquée à Nantes.

Comme à chaque fois que politiques et médias attisent la haine des musulmans, les actes islamophobes augmentent.

Au lendemain de l’incendie contre une des mosquées de la ville de Nantes (Loire-Atlantique), une dizaine de tags islamophobes ont été découverts sur les murs du centre islamique Avicenne à Rennes (Ille-et-Vilaine).

Lire – Nantes : la mosquée Arrahma cible d’un incendie volontaire

Plusieurs inscriptions sont des références coutumières de courants royalistes catholiques et d’extrême droite : « catholicisme religion d’État », « vive le roy », « les croisades reprendront » ou encore « 732 Charles Martel sauve nous ».

« Pourquoi ce vandalisme gratuit maintenant ? », s’interrogent curieusement Benoit Le Vaillant et Thierry Peigné, journalistes de France 3 Bretagne. Et d’ajouter : « Ces actes islamophobes ne semblent faire écho à aucune actualité particulière, si ce n’est peut-être qu’ils interviennent à deux jours du début du ramadon (sic). »

Pourquoi ? Le Sénat ne vient-il pas de voter toute une série d’amendements à la loi d’exception contre les musulmans, dite « loi séparatisme » ? Emmanuel Macron et son gouvernement n’ont-ils pas décidé de s’en prendre aux musulmans, accusant d’« ennemis de la République » quiconque – de confession musulmane – ne dirait pas amen à leur dérive autoritaire ? La majorité des médias n’accompagnent-ils pas cette diabolisation quotidienne, participant sans vergogne à criminaliser tous les jours un peu plus des millions de femmes et d’hommes dont le crime est d’être musulmans ?

tag islamophobe centre islamique de Rennes

Ni le climat médiatico-politique favorable à cette haine contre les musulmans ni même le tag accusant Europe-Ecologie-les-Verts (EELV) de « traîtres » n’auront porté ces deux journalistes à être quelque clairvoyance.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.