Ramadan 2022 – 1443 : et si nous nous préparions à un jeûne sans sodas ni sucreries ?

Par Al-Kanz

Et si nous nous engagions, pour la seconde année consécutive à ne consommer aucun sucre raffiné pendant ramadan ?

moon crescent
© Shutterstock.com

Ramadan 2022 – 1443, c’est déjà demain. C’est en effet aux alentours du 2 avril prochain que le mois de jeûne devrait débuter.

Comme vous le savez, la date définitive ne sera connue et confirmée qu’après observation du ciel et vision (ou non) du croissant de lune, le hilal.

Lire – Début ou fin de ramadan : abandonner l’observation de la lune n’est pas autorisé

Zéro sucre raffiné

Nous voilà donc à un peu plus de quatre-vingts jours du premier jour de ramadan. Un peu moins de trois mois que nous pourrions mettre dès-à-présent à profit en prenant un engagement précis, ferme et irréfragable : lors du mois de ramadan, nous ne boirons aucun soda, aucune boisson sucrée, jus de fruit compris ; nous ne mangerons aucune sucrerie, aucune friandise, aucun gâteau, fait-maison ou industriel, et encore moins ces bombes glycémiques que sont par exemple les zlabiyas.

En résumé, zéro sucre raffiné. On pourra en revanche se permettre de consommer des fruits entiers. Leurs fibres favorisent une assimilation du fructose, sucre naturel, autrement moins néfaste que les sucres ajoutés. Faut-il encore ne pas non plus en abuser. Tempérance et modération.

« Impossible ! », martèleront certains. Loin s’en faut ! particulièrement si l’on commence dès aujourd’hui à restreindre notre consommation de sucre, voire pour les plus déterminés à la réduire totalement.

Commençons dès aujourd’hui

Celles et ceux qui préfèrent y aller doucement mais sûrement, piano ma sano, peuvent commencer par consommer moins de boissons sucrées — jus de fruits compris —, par réduire la quantité de sucre dans leur café ou leur thé. Puis dans un second temps, de faire de même avec les sucreries, les glaces, les gâteaux, etc.

Plus vite le divorce d’avec ce poison sera effectif, mieux aborderons-nous le mois de ramadan. Il sera en effet grandement préférable de jeûner sans ressentir les effets de notre addiction au sucre, véritable drogue.

Comment procéder à ce sevrage ? Réponse : à vous de voir. L’auteur de ces lignes n’est ni diététicien ni nutritionniste. Sa méthode – tout stopper du jour au lendemain -, si elle fonctionne très bien pour lui, ne conviendra certainement pas à tout le monde. En revanche, ce que nous vous suggérons, c’est de vous procurer le livre ci-dessous aux éditions Thierry Souccar d’abord pour comprendre combien le sucre est aujourd’hui un danger tant sa consommation est excessive, ensuite pour suivre les solutions proposées par le professeur Robert Lustig.

Sucre, l'amère vérité Robert Lustig
Sucre, l’amère vérité

Si vous souffrez d’une véritable addiction, même légère, le mieux serait d’en discuter avec votre médecin. Vous pouvez en outre consulter les nombreux sites Internet, les livres et les comptes Instagram qui traitent du sujet. Vous pourrez ainsi choisir par exemple entre les méthodes type Whole 30, 21 jours pour adopter une habitude ou plus simplement élaborer votre propre rétroplanning qui tiendra compte à la fois de vos propres habitudes alimentaires et du temps restant.

A vous !

Article publié le 3 janvier 2021, mis à jour le 9 janvier 2022



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.