spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Ramadan 2023 – 1444 : du jeudi 23 mars au vendredi 21 avril, selon les premières prévisions astronomiques

Dans la même catégorie

Ramadan 2023 – 1444. Tous les ans, avec quelques semaines d’avance, des astronomes livrent leurs prévisions de dates de début et de fin du mois de jeûne.

Aux Emirats arabes unis, ce sont celles du scientifique Ibrahim Al-Jarwan qui ont les faveurs de la presse. Cette année, rapporte le quotidien The National, le mois de ramadan devrait débuter jeudi 23 mars, estime l’astronome et directeur du planétarium de Sharjah, émirat voisin de Dubaï, et compter 29 jours.

L’aïd al-fitr, premier jour du mois suivant ramadan, le mois de chawwal, devrait être ainsi célébré vendredi 21 avril, toujours d’après les calculs astronomiques d’Ibrahim Al-Jarwan.

Ces prévisions sont partagées par l’astronome koweïtien Adel Al-Marzouq ; ce qui n’était pas le cas, par exemple, en 2019.

Il convient de rappeler que ces astronomes partagent leurs prévisions à titre informatif. C’est l’observation du ciel le 29 chaabane et la recherche du croissant lunaire et uniquement cette observation qui confirmera ces dates prévisionnelles. Lors de la fameuse nuit du doute.

Il faut garder en tête que les prévisions astronomiques peuvent varier d’un astronome à l’autre. Elles peuvent même parfois se contredire, comme indiqué ci-dessus. L’explication est simple : il n’existe pas un et unique calcul astronomique, comme 1+1 =2, mais différents calculs, différents algorithmes auxquels recourent les spécialistes pour fonder leurs prévisions.

Ces algorithmes sont des équations complexes, élaborées par des astronomes pas toujours d’accord sur les éléments mathématiques qu’elles doivent contenir. A équations différentes, résultats différents. C’est ainsi que deux astronomes qui adoptent deux algorithmes différents pourront, comme ce fut le cas par exemple en juillet 2012, prévoir deux dates différentes pour le premier jour de ramadan.

Ce qui rend le jeûne obligatoire, c’est l’observation effective du croissant lunaire ou l’accomplissement du mois précédent ramadan si la lune n’a pas été vue.

Lire – Début ou fin de ramadan : abandonner l’observation de la lune n’est pas autorisé

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles