Congédiée par une banque pour avoir aidé les Palestiniens, une ONG appelle au boycott

Par Al-Kanz

Boycott. Outre-manche, il ne fait pas bon être une association humanitaire aidant les musulmans. La Barclays Bank vient en effet de sommer la Ummah Welfare Trust, cliente depuis 2001, de retirer les millions qu’elle a en dépôt chez elle. Et ce sans justifier sa décision.

Boycott de la Barclays

Boycott. Outre-manche, il ne fait pas bon être une association humanitaire aidant les musulmans. La Barclays Bank vient en effet de sommer la Ummah Welfare Trust, cliente depuis 2001, de retirer les millions qu’elle a en dépôt chez elle. Et ce sans justifier sa décision.

30 jours pour quitter la banque

Un mois, c’est le délai que la Barclays a donné à Ummah Welfare Trust (UWT) pour retirer plusieurs millions de livres qu’elle détient dans son établissement de Bradford. Sans justifier sa décision. Ummah Welfare Trust, à l’instar d’autres organisations humanitaires – musulmanes ou non -, mène différents projets dans des zones de conflits, comme le sont l’Afghanistan, l’Iraq, la Tchétchénie, le Soudan ou encore la Palestine. Or, il ne semble pas plaire à la Barclays que la Palestine fasse l’objet de l’attention de UWT, puisque ce qui lui est reproché, selon le Sunday Express qui avance quelques explications, c’est d’avoir collaboré avec une autre association, Interpal, consacrée entièrement à l’humanitaire en Palestine, qui fin 2008 s’est vue elle est aussi congédiée par l’Islamic Bank of Britain, sur ordre de la Lloyds Bank.

Un boycott pour protester

Refusant l’arbitraire d’une telle décision, les musulmans britanniques ont décidé d’organiser un boycott de la Barclays Bank. Ces derniers soupçonnent les Etats-Unis d’avoir fait pression pour que l’aide dispensée aux Palestiniens soit gelée en évoquant un soutien à la Palestine au Hamas. Ce que de très nombreuses organisations non gouvernementales font, les françaises en tête (Médecins sans frontières à Gaza). Ces mesures sont ainsi vécues comme un complot, d’où, en riposte, l’appel au boycott et à la fermeture massive de comptes. Le Conseil musulman de Grande-Bretagne lui-même est monté au créneau en demandant l’intervention du premier ministre Gordon Brown. Le Muslim Council of Britain déplore cette chasse aux sorcières. Pour Interpal, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une attaque contre les musulmans.

L’UWT a prévenu la Barclays que sa décision – et l’interruption dans la gestion des projets en cours qui s’en suivra – pourrait nuire à des millions de démunis à travers 25 pays dans le monde. Elle en appelle par ailleurs à tous les musulmans à qui elle demande d’écrire au directeur de la banque Barclays pour dénoncer cette mesure.

Appel de l’UWT : contactez la Barclays et dites votre mécontentement

Par téléphone / fax : 0800 282 390 / 0207 116 7488
Par email : Barclays Business Manager Mr. Columb O’shea: columb.oshea@barclays.com and Mr. John Varley: john.varley@barclays.com

Par voie postale :

John Varley
Group Chief Executive
Barclays Bank
1 Churchill Place
London
E14 5HP

Modèle de lettre proposée par l’UWT

[Indiquez vos coordonnées]

John Varley
Group Chief Executive
Barclays Bank PLC
1 Churchill Place
London
E14 5HP
[Insert the date here]

Dear Mr Varley,

I would like to express my shock and grave concern over the recent news that Barclays Bank has decided to close the accounts of Ummah Welfare Trust without providing any reason.

Ummah Welfare Trust is a leading UK registered International Relief and Development charity operating in over twenty five countries. The decision will affect millions of people who rely on the trust’s projects. The trust has been at the forefront of responding to disasters and targeting charities in this manner seems to be a conceited attempt to stop the good work in politically-sensitive regions by leading British Muslim charities. The trust has also funded projects in the UK such as donating £25,000 to the University Hospitals of Leicester and £2,000 to the Gloucestershire Floods Appeal.

Sir, the decision of Barclays Bank would also create negative perception of British Financial Institutions across the world. I fail to understand the basis of this decision and would appreciate an explanation of your decision. I would also request you to review your decision to avoid unnecessary disruption. Otherwise, I will urge all friends and colleagues to close their accounts with Barclays Bank.

I look forward to your response.

Yours sincerely

[Indiquez vos nom et prénom ici]

Cliquez sur le lien suivant pour la lire la lettre de la Barclays Bank : Notice to clos accounts/terminate banking services (PDF, 0,5 Mo)

Visitez le site consacré au boycott de la Barclays : Say not to Barclays

Visitez le site de Ummah Welfare Trust : Say not to Barclays

Si vous avez un blog, un site perso, un profil Facebook, un compte twitter, faites passer le mot, parlez de l’opération Ruban noir pour Gaza afin de soutenir financièrement les associations qui s’emploient à aider la Palestine : Gaza : Un ruban noir pour soutenir financièrement la Palestine



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Les commentaires sont fermés.

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE