- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Bientôt une loi qui impose les repas halal et casher dans les hôpitaux français ?

Une loi ? Nous n’en sommes pas encore là, mais c’est en tout cas la proposition d’une élue UMP du sud de la France. Selon un article paru dans Actualité juive [1], du 1 février 2007, la députée UMP Muriel Marland-Militello [2] a plaidé, à l’occasion de l’assemblée générale extraordinaire d’une association juive (SAMI [3]), pour “le vote d’une loi imposant le respect des interdits alimentaires dans tous les établissements publics“. Rien que ça.

Une telle position, qui ne va pas manquer de déchainer certaines foudres, n’est pas partagée par cet autre politique présent ce jour-là, le PS Marc Concas [4]. Ce dernier estime qu’il ne faut pas de loi. Toutefois, il s’engage à “se battre bec et ongles” pour que des repas casher ou halal soient servis aux malades juifs et musulmans. Un troisième politique, Charles Ehrmann, rapporte le journal, a conseillé à chacun la discrétion : “Si vous voulez réussir, ne vous mettez pas trop en avant.” Pour bien moins, on considérait, en 2003 par exemple, les musulmanes qui revendiquaient le droit de porter le voile comme le cheval de Troie de l’islamisme-fanatisme-terrorisme (voir un article de Catherine Coroller, journaliste de Libération, après la manifestation du 21 janvier 2003 contre la loi sur les signes religieux à l’école), ce alors que leurs revendications étaient sur la place publique. Qu’aurait-on dit si un haut responsable avait conseillé d’agir en catimini…

Lire l’article paru dans Actualité juive [5].