- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Acon Verb Conjugator : conjuguer en arabe et en ligne

Langue arabe. Ecrire en arabe, lire en arabe, écouter des fichiers en arabe regarder des vidéos en arabe ou encore s’initier à la langue arabe. Tout cela est possible depuis bien longtemps sur Internet. En revanche, disposer d’outils pratiques et indispensables comme un conjugueur n’était jusque-là pas possible.

Jusque-là, car un internaute a accompli un travail titanesque en lançant une application online prometteuse. Le principe est simple : en deux-trois clics, obtenir la table de conjugaison, complète, d’un verbe.

Pour les verbes français, mettre en place une telle application n’est théoriquement pas très compliqué : outre la base de données et l’interface, il suffit de rentrer tous les verbes de la langue française, un verbe correspondant à une table. Saisir les 12 000 verbes français, c’est ce qu’il y a de plus long et de plus laborieux. En arabe, c’est une autre paire de manche.

Les verbes arabes sont formés, pour la majorité, à partir d’une racine trilitère (trois lettres). Certains comptent plus de trois lettres (4 ou 5 lettres). L’alphabet arabe compte 28 lettres. Il fallait donc pour un conjugueur en arabe élaborer une application qui permette d’établir toutes les combinaisons possibles. Baykal Erol l’a fait, au moins pour les verbes trilitères.

Cet internaute belge a en effet réalisé un excellent programme : Acon Verb Conjugator [1]. Non content de permettre aux internautes arabisants et/ou arabophones de pouvoir conjuguer aisément en arabe, Bayral Erol a choisi une interface simple et particulièrement efficace.

alphabet arabe [2]

Nul besoin d’avoir à disposition un clavier arabe, virtuel ou non. Un menu déroulant permet de choisir chaque lettre de la racine, parmi toutes les lettres de l’alphabet arabe. On choisit donc les trois lettres de la racine du verbe que l’on veut conjuguer. Puis on choisit le schème voulu (voir les schèmes en arabe). Acon Verb Conjugator en propose 10 (il y en a plus en arabe). Et enfin on choisit la harakat qui se trouve sur la lettre du milieu, nécessaire pour trouver la bonne conjugaison du verbe. On obtient alors la table de conjugaison correspondante.

alphabet arabe [3]

Mais demeure un problème. Si l’application permet de conjuguer un verbe à partir de la combinaison de trois racines et du choix de la voyelle, l’arabe n’accepte pas tous les résultats possibles. Exemple : le verbe سمع sami’a est composé des trois lettres س م ع. A l’inaccompli actif, ce verbe n’existe qu’avec la harakat kassra (i), et non avec la harakat fatha ou dhamma au milieu.

alphabet arabe [4]
Correct

alphabet arabe [5]
Incorrect

Quelques améliorations envisageables
Le programme peut donc être amélioré sur plusieurs points :

– purger les formes qui n’existent pas en arabe.
– distinguer en rouge les désinences, les préfixes et les suffixes ou encore le pronom personnel serait une valeur ajoutée
– remplir la case vide qui correspond au duel (mutakallim)
– ajouter une colonne avec les personnes (mutakallim, mukhatab et ghâ’ib) et une ligne en haut pour le nombre
– permettre d’imprimer le tableau d’un verbe, mais aussi de le télécharger aux formats pdf, Word ou texte
– offrir une version française du logiciel (traduction des consignes, du menu, et de tout ce qui est pour l’heure écrit en anglais).
– “déconjuguer” un verbe, c’est-à-dire retrouver la racine d’un verbe à partir de n’importe quelle forme existante (ce serait très utile aux débutants)
– Last but not least, offrir une version logicielle sous forme de freeware téléchargeable et exécutable offline serait une excellente chose. Le logiciel serait mis à disposition des internautes sur le site de Baykal Erol, mais aussi de sites qui font la promotion du logiciel libre ou du freeware, comme Framasoft ou encore de sites comme Zdnet (section téléchargement), 01net ou Tucows.

Le site : Acon Verb [1]

Et vous, qu’en pensez-vous ?