- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

La pénurie en moutons est annoncée pour l'aïd al-kebir

Extraits d’un article paru ce week-end à propos de la « fête du sacrifice » prévue aux alentours du 20 décembre 2007. Ramadan n’a pas commencé et déjà les autorités s’inquiètent… du manque à gagner.

Pas assez de moutons pour la fête du sacrifice
La maladie de la langue bleue a eu des retombées sur le cheptel ovin qui est limité actuellement entre 115.000 et 120.000 têtes, ce qui constitue un niveau dramatiquement bas. […]

Des experts européens estiment qu’une pénurie menace. A l’occasion de la fête du sacrifice, 10.000 à 12.000 mouton seront vendus en Belgique.

Grosso modo, un mouton coûte 200 euros (plus en Ile-de-France, moins en province). En un jour, c’est donc, selon ces estimations, 200 000 à 240 000 euros (plus les frais annexes) que débourseront les musulmans de Belgique. De quoi amener les autorités à satisfaire la demande et à aller en Afrique chercher des moutons.

Peut-être donc une bonne nouvelle pour les pays africains, si tant est que cela profite à l’économie et aux plus démunis et non à quelques-uns.

En cas de pénurie, il serait possible d’importer des moutons du Sénégal ou du Mali, deux pays africains confrontés à un surplus au niveau des élevages ovins.

Si on pense déjà à importer, ce n’est certainement pas pour que les musulmans aient leurs steacks dans leur assiette le jour de l’aïd. Le marché est décidément bien juteux.

Source : RTL Belgique [1]