- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

200 000 ovins et bovins sacrifiés le jour de l'aïd al-kebir

Dans un communiqué, l’OABA, auprès de qui l’aïd al-kebir n’est guère en odeur de sainteté, et qui profite systématiquement de cette fête – à l’instar des anti-foie gras pendant à l’occasion des fêtes de fin d’année – pour sensibiliser l’opinion publique, avance dans un communiqué publié aujourd’hui le chiffre de 200 000 ovins et bovins sacrifiés. Un mouton, c’est en moyenne 200 à 250 euros. Si les chiffres avancés par l’OABA, c’est donc entre 4 à 5 millions d’euros pour la filière agricole française en trois jours.

Lire le communiqué : OABA [1]