- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Des milliers de kilomètres à vélo, mais le rêve s'évanouit. Pas de hajj pour Salim

Des milliers de kilomètres à vélo, mais le rêve s'évanouit. Pas de hajj pour Salim

Alors que le hajj a débuté hier, les nouvelles données par Salim Moumou Eljeddahoui, cet étudiant français parti à La Mecque à vélo, ne sont pas bonnes. Bloqué à la frontière jordanienne depuis dix jours, il s’est vu contraint de renoncer à son rêve : voir la Kaaba, après avoir parcouru des milliers de kilomètres à vélo, et traversé plusieurs pays. Voici ce qu’il écrit dimanche 16 décembre.

Demain commence le hadj… et je suis toujours bloqué à la frontière jordanienne. Mon hadj ne sera pas pour cette année à mon grand désespoir. Les autorités me bloque depuis une dixaine de jour j’ai fait d’innombrables aller-retour entre l’ambassade de France et les consulats en vain.

Le hadj n’était pas mon mouktab [mon destin] pour moi cette année, je vais rester cependant le temps qu’il faudra ici pour au moins faire une ‘Omra [petit pèlerinage] et récompensé mes efforts par la possibilité de visiter les lieux saints de l’Islam.
On me donne ici le surnom de “Ibn Battuta”, un voyageur marocain qui fut l’un des plus grands explorateurs de tous les temps, que l’on surnomme également le le “Marco Polo” de l’Islam.
Mais ce n’est pas pour autant que je vais abandonner mon rêve de pouvoir effectuer le hadj, et je recommencerai dès l’année prochaine inch’Allah de Londres à La Mecque en vélo !
Je vous remercie à toutes et tous pour votre soutien, je ne vous oublie pas dans mes dou3a !

Source : a2csk [1]
Crédit photo [2]