- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Le khôl : du plomb plein les yeux ?

Mouton cherche acheteur sur Internet

Suite à notre article sur les assiettes dites « Taos » dangereuses pour la santé, car destinées à la décoration et non à une utilisation alimentaire, nous avons essayé d’en savoir plus sur les effets du plomb sur la santé.

Lire – Manger peut tuer. Tout au moins dans ces assiettes Taos dont raffolent les mamans [1]

Nos recherches ont confirmé ce que nous écrivions : les conséquences liées à une contamination au plomb peuvent être dramatiques. Mais, nous avons trouvé autre chose, plus connue mais qui pourrait être tout aussi grave : plusieurs marques de khôl, cosmétique très prisé par les jeunes femmes, et utilisés aussi par les hommes, en vente aujourd’hui sont très nocives pour la santé. Comme les assiettes Taos, ce khôl contient du plomb. Jusqu’à 92 % dans certains cas.

Le khôl, c’est ce produit cosmétique utilisé pour maquiller les yeux. Comme les assiettes Taos, le khôl est dans presque toutes les familles du Maghreb ou qui en sont originaires. C’est en effet un cosmétique très prisé. En France, on en trouve très facilement, sur les marchés notamment. Sur Internet, ils sont vendus dans les librairies islamiques et les magasins de produits traditionnels maghrébins. Une recherche sur Google suffit à les trouver. Le problème est que plusieurs études ont démontré la nocivité des khôls testés.

Le khôl : du plomb plein les yeux
Khôl sans marque

Interdit aux USA et au Canada

Santé Canada, ministère fédéral chargé de la bonne santé des Canadiens, a en effet mené une étude sur 14 khôl différents. Les résultats ont été consignés dans le tableau ci-après :

Le khôl : du plomb plein les yeux
Source : Santé Canada

Plusieurs cas d’intoxication au plomb ont mené les chercheurs à effectuer des analyses sur ces variétés de khôl. Depuis, le Canada interdisant toute présence de plomb dans les cosmétiques, le khôl ne peut plus ni y être vendu ni, de fait, importé. De même aux USA, le département de la Santé met en garde contre l’utilisation du khôl, en insistant notamment sur la nocivité de ce produit sur les enfants. Le khôl dit « traditionnel » y est aussi interdit. Rappelons à cet effet que l’intoxication au plomb peut être la cause de troubles pour la santé très graves.

Les effets du plomb sur la santé

Une simple recherche sur Google permet d’accéder à toute une littérature savante sur les effets néfastes du plomb. Nous avons choisi de vous présenter un extrait tiré de Wikipédia.

Lorsque l’intoxication est légère, les symptômes permettent rarement de conduire au diagnostic de saturnisme. Avec l’augmentation du taux de plomb dans l’organismes, les symptômes suivant apparaissent :

* Nausées, vomissements, diarrhées/constipation, maux de tête, avec fréquente perte d’appétit et de poids ;
* Apparition d’un goût métallique dans la cavité buccale, éventuellement suivi dans les cas d’intoxication forte d’apparition d’un liseré grisâtre ou bleuâtre sur les gencives, dit « «liseré de Burton » » (très rare chez le jeune enfant, plus fréquent chez l’adulte gravement intoxiqué).
* Douleurs abdominales (dites « coliques de plomb ») ;
* Troubles neurologiques, avec réduction des capacités cognitives (difficulté de concentration, trouble de la mémoire), fatigue et comportement léthargique ou au contraire hyperactivité ;
* Irritabilité ; c’est un symptôme qui a d’abord été constaté en milieu scolaire chez les enfants des régions ou familles exposées. Mais certains auteurs estiment qu’il a été sous-estimé chez l’adulte.
* Insomnie ;
* Retard de développement mental chez l’enfant, avec séquelles irréversibles si l’intoxication a concerné l’embryon, le fœtus ou le jeune enfant ;
* Troubles psychomoteurs : Le plomb affecte les systèmes nerveux central et périphérique, d’abord de manière totalement indolore. Un des premiers signes d’atteinte périphérique (neuropathie chronique) étant une faiblesse des muscles extenseurs de la main (qui apparaît après quelques semaines d’exposition). Si l’exposition perdure ou est élevée, des douleurs articulaires apparaissent, puis une Paralysie éventuelle des membres ;
* Anémie
* Dysfonctionnement des reins ;
* Hypertension artérielle ;
* Stérilité masculine ;
* Perte auditive ;
* Hyperuricémie (élimination urinaire excessive d’acide urique);
* Cancers (induit par certaines formes chimiques du plomb);
* Coma puis mort, généralement provoquée par une encéphalite.

Source : Le saturnisme – Wikipédia [2]

Comme on peut le constater sur le tableau précédent, les trois khôl particulièrement visés sont les suivants.

* Hashmi kohl aswad du Pakistan,
* Khojati de l’Inde,
* khôl sans étiquette du Maroc.

Le khôl : du plomb plein les yeux ?
Khôl de marque Hashmi (Source: Hashmi [3])

Hashmi réfute catégoriquement, analyses à l’appui, ces accusations

L’entreprise mise en cause et interdite d’exporter au Canada et aux USA dément formellement ses accusations. Elle ne s’est d’ailleurs pas contentée de simples protestations, puisqu’elle est allée jusqu’à demander à un laboratoire lié au ministère pakistanais des Sciences et Technologies de mener des études sur deux de ses produits (khôl en tube et khôl en stick). Le laboratoire sollicité, le PCSIR, est arrivé à la conclusion suivante : « On the basis of results obtained it has been concluded that the product is safe for local application in human eyes » (sur la base des résultats obtenus, il est conclu que le produit est sans danger pour une application locale sur les yeux). Le khôl de la marque Hashmi serait ainsi inoffensif.

Le khôl : du plomb plein les yeux ? [4] | Le khôl : du plomb plein les yeux ? [5] | Le khôl : du plomb plein les yeux ? [6] | Le khôl : du plomb plein les yeux ? [7]

Pour lire l’étude de Santé Canada, cliquez sur le lien suivant : Le khôl, un cosmétique responsable d’intoxications au plomb [8]