- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Finance islamique en France : lancement des premiers placements

finance islamique Société générale

Finance islamique. Longtemps attendus, les premiers produits financiers en accord avec les principes islamiques viennent de voir le jour en France. Après deux années de travail, deux placements financiers destinés au grand public musulman viennent de recevoir l’aval de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Il s’agit du premier produit en euros proposé par une banque française, la BFCOI, filiale réunionnaise de la Société générale, qui ait reçu une validation d’un Shariah Board reconnu. Ces deux produits sont pour l’heure disponibles uniquement à la Réunion, département français d’outre-mer. Mais si la demande en métropole se fait forte, il est probable que les musulmans de France – et tous ceux qui y trouveront leur compte – pourront profiter de ces placements.

Des produits sûrs

Si ces deux produits financiers ont vu le jour, c’est du fait d’un long et minutieux travail effectué par la BFCOI, filiale de la Société générale, en collaboration avec le Centre islamique de la Réunion (CIR). Il s’agissait de combler un manque criant. Jusque-là les musulmans français ne disposaient en effet d’aucun véritable produit conforme aux principes islamiques. Aujourd’hui, la validation de ces produits par, d’une part, un organisme international reconnu – le shariah bord de Ratings Intelligence -, et, d’autre part, la cellule de fiqh du CIR, garantit leur pleine conformité avec les exigences de la finance islamique. Notons que les experts vérifieront régulièrement que les opérations qui sont faites avec les fonds correspondent toujours aux conditions du contrat.

SGAM AI Liquidités et SGAM AI Barakah titre : murâbaha et Bourse

Si ces deux produits sont licites, c’est parce qu’avant tout ils ne se basent en aucune manière sur l’usure, mais sur le principe de la murabaha :

finance islamique Société générale

SGAM AI Liquidités : c’est un fond placé à 100 % en murabaha sous forme d’achat-revente de matières premières avec à chaque fois une marge bénéficiaire. Il est en cela très peu risqué, mais son rendement annuel n’est pas très important. On l’estime de l’ordre de ceux d’un compte sur livret. Peu important certes, mais halal étant donné qu’il s’agit d’une part du bénéfice réalisé par la murabaha.

SGAM AI Barakah titre : c’est un placement sur huit ans mixant murabaha et investissement en Bourse, dans une sélection de sociétés faisant partie de l’indice Dow Jones Islamic Market et qui répondent donc déjà à certains impératifs (pour en savoir plus cliquez sur le lien suivant : Islamic Norms for Stocks Screening [1]). En fonction de l’état de la Bourse, la part allouée aux actions augmente ou diminue. Il s’agit donc d’un investissement plus risqué que le premier, mais dont le rendement est en principe bien meilleur. Là encore, la plus-value réalisée est licite et halal, selon l’avis des oulémas qui autorisent sous conditions l’investissement en bourse.

S’il est vrai que nous n’en sommes pas encore à des montages financiers permettant l’achat d’une voiture ou d’une maison sans recours au prêt à intérêts, cette première augure, sinon d’un bouleversement, tout au moins d’un changement certain. En rendant possible l’investissement halal et en s’ouvrant à une population que d’aucuns estiment à 10 % de la population française, la Société générale vient de frapper un grand coup.

Pour télécharger la plaquette SGAM AI Shariah Liquidité, cliquez sur le lien suivant (format PDF) : SGAM AI Shariah Liquidité [2]