- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Vos commentaires : faut-il avoir peur de la grande distribution ?

Régulièrement les Al-Kanznautes commentent les différents articles postés sur le site, pour corriger des imprécisions, voire des inexactitudes, apporter de nouvelles informations ou encore défendre un avis contraire. Retour aujourd’hui sur l’article consacré à la grande distribution et à son intérêt grandissant pour le marché du halal en général et de la viande halal en particulier (Viande halal : faut-il avoir peur de la grande distribution ? [1]).

Bidar [2]

l’introduction de la viande halal dans les supermarchés vaau moins apporter une meilleure qualité de viande halal. Quand je vois ce que les bouchers achetent et nous vendent, c’est toujours de la viande bas de gamme, tres tendre mais au niveau gout, elle n’a aucun gout, puique ce sont des animaux eleves pour leurs viandes ,en un an et quelques mois le bovin fait 400 kg,du boeuf de batterie en quelque sorte.
pour ce qui concerne du controle de sproduits halalsdans les supermarchés , il est a 90% inexistant , d’ailleurs certaines marquent ne proposent même pas un controle, il suffit de mettre une photo de mosquée sur l’emballage.
il ya des progrès a faire

Bakir [3]

Yamin, en effet beaucoup de boucheries ne sont pas sérieuses dans le halal. Cependant les autorités françaises n’ont pas donné de droits exclusifs à certaines mosquées en matière de contrôle. N’importe quelle association peut se lancer dans le contrôle du halal comme AVS par exemple.

Par contre il est vrai que seules les mosquées de Paris , d’Evry et de Lyon peuvent délivrer des cartes de sacrificateurs, renouvelables chaque année . Et les abattoirs se doivent d’avoir un sacrificateur autorisé par l’une de ces 3 mosquées. Les préfectures veillent à ce que ce soit le cas. Avant c’était les préfets qui étaient en charge de cette délivrance de cartes. Mais ça leur posait un problème à cause du sacro-saint “principe” de la laïcité. Alors, à l’époque où Charles Pasqua était ministre de l’Intérieur, l’Etat, par son intermédiaire, s’est débarrassé de ce problème en donnant l’exclusivité de la délivrance de ces cartes à la mosquée de Paris. Peu après, la mosquée d’Evry et la mosquée de Lyon ont eu ce même privilège.

En l’état actuel des choses le CFCM serait bien incapable de gérer le contrôle du halal, tout simplement parce que cette structure est avant tout une organisation politique plus que religieuse, non-représentative de la communauté musulmane, sans aucune autorité morale (absence de savants en son seins), schlérosée par les luttes internes, composée d’incompétents notoires, et je pèse mes mots. En 5 ans d’existence, elle n’a produit aucun bilan, et presque aucun résultat. Je crois que les arguments sont suffisants. Il serait encore plus irresponsable que les bouchers qui vendent du faux halal, que de confier la lourde tâche du contrôle du halal au CFCM.

Justine [4]

L’article a le mérite d’avoir soulevé des questions essentielles dont la réflexion individuelle plus poussée s’impose.
Quand l’attrait du bas monde prend le pas, que reste-t-il du scrupule, de la conscience de l’intérêt général?
Quelle est la place que nous accordons à nos principes spirituels?
De même que le Prophète Mouhammad (paix et salut de Dieu sur lui) nous recommande de nous nourrir de ce fabriquent nos mains, de même ne devrions-nous pas confier l’abattage du bétail au premier venu. Les musulmans doivent-ils se faire complices d’un monde en dérive?
Réclamons à nos gouvernants le droit d’être libres, d’être encore les maîtres de nos tables! et non pas de simples consommateurs de self-services.
Oui aux petits commerces de proximités sérieusement contrôlés; non à l’imposture des grandes surfaces!

Abdallah [5]

Les systèmes de traçabilité de la grande distribution ne garantissent aucunement le caractère Halal de la marchandise qu’elle vend. Il y a une différence entre traçabilité et contrôle du Halal, la grande distribution ne joue aucun rôle dans le contrôle du Halal, elle se contente comme beaucoup d’une estampille halal. Les cahiers des charges qu’elle impose aux abattoirs ne prennent aucunement en considération si la viande est réellement halal ou pas.

Vous aussi, faites-nous part de votre avis en laissant un commentaire ci-dessous.