- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Brigitte Bardot part en croisade contre les kebabs halal

Abattage rituel. Avant de revenir dans un prochain article sur la nouvelle stratégie de la fondation Bardot, après le grenelle de l’animal, voici la lettre que Brigitte Bardot, présidente de la fondation éponyme, a envoyée aux organisateurs d’un festival de musique. Elle leur demande de retirer les kebabs halal, destinés à nourrir les participants. La chasse est ouverte.

Lettre de Brigitte Bardot

Messieurs,

J’ai sous les yeux le témoignage de quelques-uns de vos bénévoles écœurés d’avoir à proposer, aux festivaliers, du kebab provenant d’animaux égorgés sans étourdissement préalable.

Votre festival est aujourd’hui reconnu et apprécié par un très large public, alors pourquoi associer « les vieilles charrues » à l’agonie de moutons, veaux et autres animaux saignés en toute conscience et dans la souffrance ?

Ce type d’abattage est, dans le droit français et européen, limité à certains rites religieux. Durant votre festival, ouvert à tous les publics, ce rite est banalisé et « offert » à tous, sans qu’aucune information ne soit transmise au consommateur… c’est inacceptable !

La Protection Mondiale des Animaux de Ferme est intervenue, à plusieurs reprises mais en vain, auprès de vous pour vous dire toute l’horreur de cet abattage. J’aimerais que vous entendiez, enfin, notre appel et que votre festival ne banalise pas cette horreur car si l’abattoir est un lieu de mort, par définition, l’abattage rituel y ajoute une souffrance et une épouvante insupportables pour chaque animal qui est égorgé, en toute conscience, sous les yeux de la prochaine victime.

Si « les vieilles charrues » ne veulent pas devenir le premier festival rock-végétarien (ce qui serait pourtant très honorable et conviendrait à tous les cultes), elles ne doivent pas pour autant devenir un lieu de vulgarisation et d’imposition d’un rite religieux dont on ne peut que dénoncer la cruauté comme le confirme la fédération des vétérinaires d’Europe en déclarant : « l’abattage des animaux sans étourdissement préalable est inacceptable en toute circonstance ».

Cette année, les « BB Brunes » ouvrent votre festival et comme leur nom est un clin d’œil au bel hommage que m’a rendu Gainsbourg avec ses « Initiales BB », peut-être que la boucle sera joliment bouclée par une réponse positive de votre part…

Je compte sur vous et vous assure de mes sentiments confiants.

Brigitte Bardot
Présidente

Source : Protection des animaux
Crédit photo