- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Wassila.fr, le bien mauvais calcul de Casino

Wassila.fr, “la garantie du halal pour tout le monde”. L’initiative avait de quoi séduire. Les consommateurs musulmans allaient enfin disposer d’un outil leur permettant de trier le bon grain de l’ivraie. Grâce à Wassila.fr, site de traçabilité des produits prétendument halal, le groupe Casino allait leur offrir le moyen de ne pas acheter du faux-halal. En lieu et place, Casino s’offre une vitrine marketing sans intérêt pour le consommateur. Pire, Casino risque de se mettre à dos les consommateurs musulmans et de ruiner un ambitieux projet.

Wassila.fr, un projet qui s’annonçait prometteur

Wassila.fr, c’est le nom donné au site que le groupe Casino consacre aux produits halal. C’est surtout une occasion ratée : celle de la collaboration d’une enseigne commerciale historique et des consommateurs musulmans pressés de pouvoir un jour manger de la viande véritablement halal. En mettant sur la place publique les informations relatives aux produits carnés halal, Casino donnait un coup de pied dans une fourmilière, celle du très opaque marché du halal. Cette publicité – dans tous les sens du terme – s’annonçait en effet salutaire : les margoulins du faux-halal n’allaient plus pouvoir continuer très longtemps à s’adonner à leurs basses œuvres. Tous les fournisseurs du groupe Casino allaient devoir montrer patte blanche. Mais les bonnes intentions et les discours marketing bien huilés ne suffisent pas. On attendait l’outil qui devait nous offrir “la garantie halal”, on doit se contenter d’un portail indigeste qui, en l’état, non seulement n’est d’aucune utilité, mais cautionne la gabegie qui fait force de loi sur le marché du halal.

Une confusion très dommageable : traçabilité n’est pas halal

Au même titre que nous proposons du Bio, des produits issus du commerce équitable ou encore des produits lors du nouvel an chinois par exemple nous voulons une offre Halal qui satisfasse et qui soit conforme aux exigences du consommateur final car nous voulons que nos magasins reflètent une réalité sociétale dans laquelle nous évoluons quotidiennement et qui se trouve être riche de diversité.

Le propos est clair. Le groupe Casino s’engageait à proposer du halal, comme il propose du bio. Sauf qu’il ne serait jamais venu à l’idée des dirigeants de Casino de garnir leurs linéaires de produits estampillés bio, mais contenant, par exemple, des OGM, ou encore d’accepter des fournisseurs qui ne respecteraient pas les exigences du bio. Une telle légèreté, au demeurant inacceptable, aurait a minima entaché la réputation de cette enseigne qui revendique une longue tradition de qualité. Malgré tout, pour Casino, ce qui est impensable pour le bio devient tout à fait respectable pour le halal.

Wassila.fr pourrait devenir un cas d’école tant la bourde est énorme et les conséquences à venir potentiellement fâcheuses. Wassila.fr n’est pas un site qui garantit le halal, mais un site qui permet aux consommateurs de connaître – en partie seulement – la traçabilité d’un produit, traçabilité toute relative, puisque les informations fournies par le site sont non seulement illisibles pour le consommateur lambda, mais incomplètes. Pourquoi, dans ces conditions, Casino prétend garantir le halal, alors que ce n’est absolument pas le cas ? La seule garantie de Casino est que tout produit prétendument halal est certifié par un organisme tiers. Wassila.fr ne répond d’ailleurs pas aux questions qui auraient fait tout l’intérêt du site, “questions transversales” que l’on trouve sur la page “Traçabilité”.

Des questions transversales permettent d’affiner le contrôle et d’assurer le meilleur service possible :

* comment l’abattage est-il pratiqué ?
* Présence ou non d’un sacrificateur habilité ?
* Nom du sacrificateur ?
* Quel est son numéro de carte DSV ? (direction des services et vétérinaires) ?
* Dans le cadre de l’abattoir, comment est tracée la carcasse ?
* S’agit-il d’un contrôle visuel ?
* Quelle est la fréquence des contrôles ?
* Y a-t-il narcose ou assommage préalable ?
* Pour le centre d’élaboration de la viande, d’où vient la matière première ?
* Qui a certifié cette matière première ?
* Qui contrôle la production de ce centre d’élaboration ?
* Quelle est la fréquence de contrôle ?
* Combien de personnes y veillent-elles ?

Ce dispositif permet d’assurer un contrôle fiable, complet et régulier de la certification, elle-même assurée par un organisme indépendant.

Source : Wassila.fr

De l’ambitieux projet à l’inévitable fiasco ?

Ce qui est extrêmement dommageable, c’est précisément la confusion entretenue par Wassila.fr. On nous présente des produits certifiés en nous laissant croire que certifié = halal. Rien n’est moins vrai. Pour qu’une société puisse vendre à Casino ses produits, il est certes exigé qu’elle présente un certificat fourni par un organisme de contrôle, faute de quoi les produits de la société ne sont pas référencés. Pour autant ce certificat ne dit malheureusement rien du caractère halal des produits. Or, certains certificats ne sont que de vulgaires bouts de papier et ne correspondent à aucune vérification effective : certains organismes – pas tous – ne contrôlent en effet rien d’autres que le paiement de la cotisation mensuelle dont s’acquitte la société pour l’attribution du certificat. Ces organismes n’ont aucun contrôleur ni sur place ni ambulant. Cette réalité, Casino ne l’ignore pas. De fait, ce que Wassila.fr nous présente comme un contrôle de la viande halal n’est à ce stade que la vérification de l’existence d’un certificat. Les certificats de complaisance sont légion dans le monde du halal. Tout le monde, le sait. C’est un secret de polichinelle. Et pourtant, Casino se contente de demander à un fournisseur d’être certifié sans se soucier de la qualité du certificateur, ni de la valeur du certificat, tout en claironnant – et c’est précisément là que le bât blesse – garantir le halal.

Si légalement, tout le monde est globalement à l’abri, puisque le halal n’a pas de réalité juridique, avoir brûlé les étapes risque de coûter très cher à Casino. Avec Wassila.fr, Casino faisait office de pionnier dans la stratégie de pénétration du marché halal. La grande distribution traverse une période difficile qui devrait s’accroître dans les prochains mois : la suppression des marges arrières, la remise en cause des systèmes de coopération au niveau des centrales d’achat, mais encore la loi de modernisation de l’économie, qui doit favoriser la concurrence, sont autant de facteur qui devraient affecter le chiffre d’affaires de la grande distribution. Il devient urgent pour les Carrefour, Auchan, Casino, Leclerc et autres de trouver de nouveaux relais de croissance. De fait, plus qu’hier le marché du halal est une valeur refuge.

Comment expliquer ce qui s’annonce comme un fiasco ? Wassila.fr devait être le projet phare d’un groupe qui allait ravir un marché lorgné par tous ses concurrents. Mieux, Casino allait gagner la confiance de consommateurs échaudés, pour qui le respect du halal n’est très souvent plus qu’une vue de l’esprit. Mais Casino a voulu aller trop vite et lancer son site pour le mois de ramadan. En l’état, Wassila.fr n’est que le premier jalon d’un projet qu’il aurait fallu finaliser avant de lancer. On est là dans l’amateurisme le plus complet : Casino a initié une démarche tout à fait intéressante, mais plutôt que mettre en ligne son service une fois le projet abouti – et on en est très loin -, le groupe Casino a choisi la précipitation. L’argument marketing (être présent pendant le mois de ramadan) a balayé l’exigence de qualité, mais aussi de bon sens. Il ne viendrait à l’idée de personne de rendre public un tel projet, et encore moins de le présenter comme étant finalisé, alors qu’il n’en est absolument rien. Si on voulait se mettre à dos les consommateurs, on n’aurait pas fait mieux. Dans le meilleur des cas, Wassila.fr a été lancée prématurément. Dans le pire, Casino déconsidère ses clients musulmans. Nous voulons croire que c’est la précipitation qui a mené à cette bourde. Gageons que Casino rectifiera très rapidement le tir, car sur papier Wassila.fr est un bien beau projet.

publicité du groupe Casino dans Le Courrier de l
Dès cet été, Casino affirmait vendre du halal. Publicité du groupe Casino dans Le Courrier de l’Atlas