- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Les agriculteurs britanniques rêvent – à juste titre – de produire de la viande halal

Viande halal. Alors que l’Union européenne planche sur une interdiction de l’abattage rituel, mettant en péril tant la filière halal que la filière casher [1] – nous reviendrons dans un prochain billet sur cette question -, les agriculteurs britanniques veulent vendre du halal, comme le rapporte un article publié hier sur le site de la BBC (Farmers aim for halal meat market [2]). Et pour cause. Les chiffres rapportés dans cet article doivent mettre l’eau à la bouche de nombreux acteurs économiques :

– Si l’on compte deux millions de musulmans en Grande-Bretagne, ce ne sont pas moins de six millions de personnes qui consomment de la viande halal. Soit quatre millions de non-musulmans qui choisissent de manger de la viande halal.
– Les musulmans britanniques consomment à eux seuls 20 % de la viande rouge commercialisée dans le pays, alors qu’ils ne représentent que 3 % de la population. En France, la consommation de la viande halal représente 10 % de la viande sur le marché.
– Le marché britannique de la viande halal est estimé à plus de 3 milliards d’euros. Soit l’équivalent du marché français.
Deux tiers de la viande halal sont importés de l’étranger.

Le potentiel est donc, comme partout dans le monde, énorme. Les enjeux financiers gigantesques.

Pour revenir aux agriculteurs britanniques, outre un engagement à ne pas nourrir leurs bêtes avec des aliments génétiquement modifiés et à proscrire tout usage de produits alcoolisés, ils ont décidé de bannir l’utilisation de fumier de porc. Le cochon n’a décidément pas la cote en Grande-Bretagne (voir Pizza firm defends halal outlet [3]).

Crédit photo [4]