- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Kaaba : la clé qui valait 20 millions de dollars serait une simple copie

Kaaba [1]. En avril dernier, une clé que l’on présentait comme l’une des 59 clés de la Maison sacrée, la Kaaba (La Mecque), a été vendue aux enchères chez Sotheby’s.

Lire – Kaaba : la clé qui valait 20 millions de dollars [2]

Quelques jours plus tard, une polémique éclata : Saleh Al-Shaybi, gardien de la Kaaba et descendant de la famille des gardiens de la Kaaba, exigea que cette clé revienne à sa “véritable place”, affirmant qu’elle avait peut-être été volée.

A la manière de cette tête de souris et de cette tête de rat [3] réclamées vigoureusement cette semaine par la Chine.

Kaaba La clé qui valait 20 millions de dollars

Saleh Al-Shaybi sera-t-il rassuré : on apprend tout juste que la vente a été annulée. Des experts ont en effet conclu, après avoir analysé cette clé, qu’il s’agissait vraisemblablement d’une copie qui remonterait au XIXe siècle.

Et non du XIIe siècle (de l’an chrétien) comme il a été initialement avancé. L’annulation eut lieu très rapidement, en mai, mais Sotheby’s a préféré dans un premier temps laisser courir la rumeur, pour finalement reconnaître fin janvier 2009 les doutes qui subsistent sur l’authenticité de cette clé.

Pour rappel, garder les clés de la Kaaba est une charge hautement honorifique confiée par le Prophète (saws) après son entrée triomphale à La Mecque [4], en l’an 8 de l’Hégire, au clan des Banu Abdi-Dar.

Nul ne peut s’approprier cette charge, au détriment des Banu Abdi-Dar et des descendants de Uthman ibn Talha, “sauf à être parmi les injustes”.