- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Après Labeyrie, l'extrême-droite s'en prend violemment au groupe Casino

Halal. Cela ne vous aura pas échappé : le groupe Casino s’est lancé dans le halal avec notamment Wassila.fr, un site qui répertorie les produits dits “halal” présents dans les rayons des magasins Casino (pour avoir notre avis sur Wassila.fr, voir nos articles Wassila.fr, le bien mauvais calcul de Casino [1] et Wassila.fr : Casino supprime plusieurs produits “halal” de ses rayons [2]). Comme il était prévisible, l’initiative déplaît fortement aux islamophobes et assimilés. A l’instar de Labeyrie, victime d’une campagne de dénigrement en 2006, Casino fait aujourd’hui les frais d’une campagne similaire, avec notamment un appel au boycott.

“Acheter halal, c’est prendre le risque de soutenir le terrorisme islamique” (dixit)

En 2006, à l’approche des fêtes de fin d’année, Labeyrie fut pointée du doigt par des sites islamophobes à cause de la commercialisation de ses foies gras halal [3]. Accusé de collaborer avec l’islam (sic), le groupe a provoqué la colère de nombre d’internautes qui combattent ce qu’ils appellent “l’islamisation de la France”. S’en sont alors suivi un appel au boycott et plusieurs campagnes de mailings (en ligne et postaux) qui visaient à prévenir les “bons Français” de la menace que représentent l’Arabe “et le terroriste islamiste qui sommeille inévitablement en lui”. L’affaire serait inaperçue si elle n’avait mis en émoi le Sud-Ouest, berceau du groupe Labeyrie, au point d’être relayée par la presse.

“Le groupe Casino subventionne l’islam”

Comme pour Labeyrie, les islamophobes accusent le groupe Casino de favoriser l’islamisation de la France en finançant le culte musulman et la construction des mosquées : “Le groupe Casino subventionne l’islam”, lit-on sur certains sites Internet d’extrême-droite ; ce qui est, pour ses défenseurs d’une France “blanche et chrétienne”, proprement insupportable. D’où la volonté de faire payer au groupe Casino son intérêt pour le halal et la mise en place d’actions visant d’une part à alerter les habitants des villes qui comptent une ou plusieurs enseignes du groupe Casino en leur envoyant une lettre-type, à la manière d’Amnesty international, d’autre part à dire leur réprobation au groupe Casino en déposant, dans chaque magasin, dans les urnes prévues à cet effet un mot de mécontentement.

Investir dans le halal n’est de toute évidence pas de tout repos. Malgré tout, le jeu en vaut tellement la chandelle que les gesticulations hystériques des milieux islamophobes ne suffisent plus à freiner les ambitions mercantiles de nombre d’acteurs économiques. Si le halal représentait hier un marché prometteur, il est aujourd’hui incontournable.

Labeyrie Foie gras halal
Communiqué de presse Labeyrie (2006)