- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

La finance islamique vraiment expliquée à tous

Finance islamique [1]. Voilà des mois que vous entendez parler de finance islamique sans réussir à comprendre la moindre chose. Murabaha, musharaka, gharar, sukuk, etc., tous ces termes ont envahi la presse économique et les pages finances des médias généralistes. Pour autant, la finance islamique demeure encore pour beaucoup complexe et difficile à appréhender. Quand elle n’apparaît pas tout bonnement, au moins dans la façon dont on la présente, déconnectée de ses fondements : les principes islamiques. D’aucuns la parent en effet d’un discours ronflant, parfois timoré, souvent abscons. Difficile alors pour le non-initié de comprendre en quoi consiste la finance islamique, qui a pourtant des applications très concrètes quand elle touche à la vie quotidienne : crédit immobilier, assurances, etc. Plus difficile encore de savoir ce qui a un fondement dans l’islam de ce qui n’en a pas. Les musulmans n’ont en effet que faire d’une finance islamique d’apparat. Reste à pouvoir faire la différence. Ce qui va être désormais possible avec un nouveau blog sur la finance islamique : Finance-muslim.com [2],

Finance-muslim.com est le nouveau site de Mouhammad Patel, webmaster de la Page de l’islam (http://www.muslimfr.com) et membre du premier shariah board français Acerfi [3]. Avec ce blog dédié à la finance islamique et dont l’objet se résume au titre : “La finance islamique expliquée à tous“, Mouhammad Patel met à la portée de chacun les fondements même de l’économie et la finance selon l’islam. Quelles sont les règles qui régissent le commerce et la vente en islam ? Qu’en est-il de la vente aux enchères ? Quelle est la différence entre rîba et bénéfice ? [4] Peut-on recourir à un crédit à intérêts (rîba) pour acquérir un bien immobilier ? Quel est le rôle d’un sharia board et comment fonctionne-t-il ? En répondant à des questions très concrètes, Mouhammad Patel offre la possibilité à chacun de s’approprier un peu plus cette finance islamique qui au fond est une finance de tous les jours avant d’être une finance des marchés financiers. C’est là une oeuvre utile qui faisait jusqu’alors cruellement défaut.

Contracter un emprunt à intérêts pour s’acheter une maison : est-ce licite ?

Alors que l’islam interdit avec une très grande sévérité le recours à l’intérêt et à l’usure, de très nombreux musulmans ont pris prétexte d’une fatwa très controversée et ultraminoritaire, mais faisant l’affaire de beaucoup, pour acheter une maison à crédit. Nombre d’entre eux s’y référent sans ne l’avoir jamais lue. D’autres ne sont absolument pas convaincus par cette fatwa, même si, ne craignant pas le paradoxe, y recourent pour motiver l’achat de leur maison. D’autres encore la défendent, avec peine, par pur esprit partisan, recourant à une casuistique particulièrement douteuse pour la justifier.

Dans un article où il revient sur le recours à rîba pour acheter un bien immobilier, Mouhammad Patel explique en quoi cette fatwa ne le convainc pas. Ces explications nous paraissent aussi indispensables que salutaires. Pour les lire et les mûrir, cliquez sur le lien suivant : acheter une maison à crédit [5]

Visitez le site Finance-Muslim : http://www.finance-muslim.com [2]