- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

“Et ta mère, elle est halal, sale sioniste ?”

coca cola old
Sanit Fuangnakhon
[1] / Shutterstock.com [2]

“Et ta mère, elle est halal, sale sioniste ?” Eh oui, il y a du “level”, comme dit la jeunesse, chez les lecteurs d’Al-Kanz. Ce bijou d’intelligence, nous en avons été gratifié suite à l’article intitulé “Rencontre avec le président de Coca-Cola France [3] ». Dans cet article, nous racontions l’échange avec le président de Coca-Cola France notamment sur l’épisode “Alcool dans Coca-Cola », qui a fait et continue de faire des vagues. Notre tort ? Avoir osé rappeler que Coca-Cola est halal. Bigre !

Des commentaires injurieux, racistes, islamophobes, antisémites, stupides, tombant sous le coup de la loi, nous en avons reçu des centaines. Et même des menaces de mort. Si, si ! Ces commentaires sont souvent bêtes, parfois amusants, toujours sans intérêts.

C’est d’ailleurs pour cela que nous n’en faisons pas état. Nous faisons toutefois aujourd’hui exception avec cette perle pour une raison simple : chez nombre d’écervelés, la simplification à outrance est l’unique mode de raisonnement, surtout quand il s’agit de porter l’estocade à un ennemi supposé ou déclaré. On en a de bien beaux exemples dans la presse ces derniers jours à propos de la “burqa [4]” (à ce propos, journaliste, ça s’écrit avec un ou deux neurones ?).

Nous n’aurions pu espérer les bonnes grâces de notre commentateur-troll qu’en affirmant que le Coca-Cola n’est pas halal, et toute sa sympathie si en plus nous avions glissé un “sale juif” ou un “A mort Israël !” dans le texte. Sauf que si le boycott d’Israël, colonisateur de la Palestine et destructeur de Gaza, concerne très souvent les musulmans du monde, solidaires des Palestiniens, eux-mêmes musulmans, cette solidarité ne rend pas haram (non halal) une simple boisson, aussi honnie soit-elle. Nous sommes-là dans deux domaines complètement différents.

Le halal n’est régi que par les sources canoniques, le Coran et la Sunna, et l’interprétation qu’en ont fait les “jurisprudents”, comme les nomma avec une bien jolie maladresse un imam. Mais faut-il encore faire la part des choses et ne pas céder au gloubi-boulga et intellectuel et idéologique qui traverse notre époque. Ce qui ne semble pas être le cas de notre petit troll qui ajouta :

si tu bois cette m…. c’est ton problème mais ne dis pas que c’est halal espèce de collabo.

Autrement dit, pour plaire à cet imbécile, il aurait fallu que nous déclarions non halal – rien que ça – Coca-Cola. Si le malheureux prenait la mesure de ce qu’il écrivait, il rougirait a minima de honte.

Crédit photo [5]