- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Le Progrès de Lyon adopte le calendrier hégirien

La scène se déroule en France, à Lyon. Des échauffourées éclatent vers 18h30 sur une place du 3e arrondissement de la ville. Nous sommes le samedi 22 août 2009. Fait-divers tristement banal. Le Progrès, journal lyonnais, rapporte la nouvelle. C’est du journalisme.

ramadan et journalisme douteux

Du journalisme dont on peine à comprendre les mécanismes. Le titre de l’article est tendancieux. Il suffit de lire l’article pour s’en convaincre : rien dans les faits, rapportés par le Progrès, ne permettent d’établir un quelconque lien avec le mois de ramadan. Ce qui n’empêche pas le journal lyonnais de préciser que ces échauffourés ont eu lieu le premier jour de ramadan et non le samedi 22 août. De deux choses l’une : soit ces incidents ont un lien direct avec le ramadan et auquel cas le titre de cet article est justifié. Soit ils n’ont aucun rapport avec ces incidents et une fois encore le choix de ce titre en dit long sur des pratiques journalistiques quelque peu discutables.

Pour lire l’article du Progrès, cliquez sur le lien suivant : Sérieux incidents place Bahadourian au premier jour du ramadan [1]

[Edit : MuHammad suggère une autre interprétation : Le Progrès a peut-être adopté le calendrier hégirien. Cette interprétation amusante nous amène à changer le titre du billet, anciennement “Raccourci douteux”]