- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Caroline, fondatrice de Dazahid.com

Par Caroline Ouled Messaoud, fondatrice de www.dazahid.com [1], boutique en ligne de cadeaux


Caroline, fondatrice de Dazahid.com

Je suis la fondatrice de dazahid.com, un site de vente produits, cadeaux, packs et abonnements solidaires, équitables et naturels.

Mon parcours

Je suis issue d’une famille n’ayant aucune culture de l’entrepreneuriat mais ce besoin de travailler à mon compte m’a toujours accompagné. Avant de créer mon entreprise, je suis passée par un parcours universitaire classique et j’ai entamé un thèse de doctorat en relation avec les projets de développement économique des pays du Sud. Mais très rapidement, l’envie d’entreprendre a repris le dessus et j’ai voulu concrétiser l’une de mes nombreuses idées de création d’entreprise.

Mon entreprise

J’ai choisi d’allier le potentiel de croissance de la vente à distance sur le net à un concept novateur sur un secteur de niche : le cadeau à destination de la communauté musulmane. Mais pas n’importe quel cadeau ! Dans ce projet, j’ai voulu intégrer différentes dimensions qui me sont chères et sur lesquelles je reviens sur le blog :

-une dimension engagée et solidaire en replaçant les êtres humains au centre de la relation commerciale. Il s’agit donc de communiquer sur l’importance de l’achat réfléchi en direction des consomm’acteurs : leur faire comprendre que ce sont eux, par leurs achats, qui permettent d’encourager des producteurs marginalisés ou des populations fragilisées, de contribuer à améliorer leurs conditions de vie et de travail ;

-une dimension écologique : celle des conditions de production de nos produits bien souvent, mais également la prise en compte des questions environnementales au sein même de l’entreprise et de son fonctionnement quotidien (lieu de travail, fournitures, recherche de nouveaux partenaires, etc.)

-une dimension engagée en militant, à ma façon, pour de nouvelles façons d’entreprendre, avec conviction. Il s’agit en particulier d’encourager les femmes musulmanes “ostensibles” qui le souhaitent, à investir le monde du travail sans avoir à y laisser une once de ce qui fait leur identité. Et cela peut passer par l’entrepreneuriat, évidemment. Mais là aussi, pas n’importe comment : en restant fidèles à nos principes et droites dans leur application.