- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Halal : le pipeau de McDo

Lundi matin, 7 décembre, Jean-Jacques Bourdin recevait Jean-Pierre Petit, PDG de McDonald’s France, interpelé par Abdel, un auditeur, sur le halal.

Question d’Abdel, auditeur de RMC :

Abdel : «Pensez-vous un jour ouvrir des mcdo avec de la viande halal ?»

Réponse de Jean-Pierre Petit, PDG de McDonald’s France

« Non, on a beaucoup réfléchi là-dessus. Certains pays bien entendu ont testé. C’est une question importante au moment où on parle de ces sujets-là. Je pense qu’on est le restaurant de tout le monde. Tout le monde doit trouver son bonheur chez McDonlad’s. Venez comme vous êtes, c’est une ligne qui nous va bien. Je pense qu’on est un restaurant de liberté, d’ouverture. A nous de trouver à l’intérieur de cette offre des produits, notamment je pense au poisson qui peut répondre à des problèmes particuliers, soit de coutume, soit de religion soit d’usage. Mais nous n’avons pas pour vocation, nous ne chercherons pas à créer des catégories de restaurants permettant de répondre à des populations autant des besoins ou des demandes particulières. Ce n’est pas un projet que nous avons et ma réponse vaut aussi pour la France et aussi pour le reste du monde. C’est notre position mondiale sur ce sujet-là. »

Source : RMC.fr

Outre le sous-entendu, tout aussi putride que le débat actuel sur l’identité nationale [1], autour de la liberté et de l’ouverture, la réponse, pleine d’arrogance, du PDG de McDonald’s ne convainc absolument pas. C’est de la blague. Toute l’industrie de la restauration rapide s’interroge sur le halal. Les « grecs » et autres fast-food type « kebab » attirent une grosse clientèle qui de fait ne fréquente pas ou peu les restaurants rapides traditionnels. Le halal constitue là encore un fort relais de croissance pour les géants de la malbouffe.

Preuve en est, s’il le fallait, la ruée pathétique et pitoyable des musulmans d’Île-de-France au Quick d’Argenteuil [2] qui vendrait de la viande peut-être halal. Selon plusieurs témoignages, ce restaurant a dû fermer ses portes aux alentours de 19h (ou 20h) pour cause de rupture de stock. L’hystérie collective qui a pris les musulmans franciliens a même eu des répercussions improbables, puisqu’un fast-food halal, réputé, qui se trouve non loin du Quick d’Argenteuil a vu déferler, après la fermeture prématurée de son nouveau concurrent, tous les clients penauds qui n’avaient pu goûter aux indigestes menus du Quick.

Voir : McDonald’s s’est fait halal et ne s’en cache pas [3]