- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Burqa : une bombe lâchée en pleine commission

Islamophobie [1]. Depuis juin dernier, la mission d’information contre la burqa s’emploie à justifier l’interdiction du voile intégral. Elle est présidée par l‘imam rouge, André Gérin, porté et maintenu dans ses mandats de maire pendant des années par les associations musulmanes de la région lyonnaise, lequel est secondé par le frontiste UMP Jacques Myard [2], pour qui les femmes voilées sont des prostituées.

Cette vaste farce, qui dure depuis six mois, devrait aboutir à un rapport qui devrait sauver la France. Enfin, à condition que des empêcheurs-de-bouffer-du-barbu-et-de-la-voilée-en-rond ne viennent élever le débat pour le sortir du caniveau, à l’instar de Bertrand Louvel lequel a provoqué le 9 décembre dernier un malaise délicieusement perceptible en lâchant une petite bombe : des faits rien que des faits que ni l’imam rouge ni son alter-ego d’extrême-droite ne peuvent éluder.

D’ailleurs, tout ce tapage ferait « pshiiit » si la raison l’emportait et si l’on s’en tenait aux faits. Mais on préfère la propagande, qui sert mieux certains desseins islamophobes.

Mission d’information contre la burqa – Bertrand Louvel

Bertrand Louvel est président de chambre à la Cour de cassation.

Bertrand Louvel : La dignité est affaire de cœur, de for intérieur. L’exemple du voile intégral est tout à fait démonstratif, puisque les uns souhaitent que la femme qui le porte est victime d’une atteinte à sa dignité et celle qui le porte sincèrement et volontairement nous explique avec la même sincèrement qu’elle le porte pour protéger sa dignité. Nous avons là deux cultures qui ont cohabité sous le drapeau français très longtemps à une époque qui n’est pas si ancienne et la France a toujours respecté […]

Jacques Myard : Il n’y avait pas de voile intégral.

Bertrand Louvel : Ah Monsieur ! J’ai ici des photos d’Alger au moment de l’Indépendance, des rues d’Alger où vous ne voyez que des voiles [intégraux]. C’est indiscutable. Elles sont à votre disposition.

Jacques Myard : c’était avant 1930. [Jacques Myard, qui ne semble guère maîtriser l’histoire de France, confond 1930 et 1830, date de l’invasion française en Algérie. Ajoutons par ailleurs que la photographie en était alors qu’à ses débuts.]

Bertrand Louvel : Non Monsieur, c’est 1958. Regardez le 13 mai, vous avez des femmes des femmes intégralement voilées à côté des Françaises. La France a toujours respecté la diversité religieuse. C’est sa tradition. La diversité religieuse. Lorsque Charles X a mis le pied en Algérie, il a dit : « Je respecterai, nous respecterons votre religion et vos femmes. La France a toujours été fidèle à cet engagement qui a été pris en son nom par un régime finissant. La France était en Algérie aujourd’hui l’Algérie est en France, le problème n’est pas tellement différent. »

Source : Assemblée nationale [3] (vidéo, séquence à partir de 1h01)

Bertrand Louvel aurait pu aussi rappeler que le voile intégral était il y a quelques années en France un argument commercial : Quand la burqa faisait vendre [4].