- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Suisse : un musulman parmi les anti-minarets

L’information circule sur Internet depuis que The Nation [1], quotidien pakistanais, a fait état de sa conversion inattendue : Daniel Streich, ancien cadre de l’UDC (union démocratique du centre), parti ô combien islamophobe qui fut à l’initiative de l’interdiction des minarets [2] en Suisse, se serait converti à l’islam. C’est aussi ce qu’a révélé, dans son édition du 23 novembre dernier, le site Liberte.ch.

Si Daniel Streich est bien musulman, sa conversion ne date pas d’hier, puisqu’il s’est converti voilà deux ans. Président de l’une des branches régionales de l’UDC, Daniel Streich démissionna de son poste en 2007 précisément à cause de l’initiative islamophobe de son parti, qu’il considérait déjà à l’époque ni plus moins ni moins comme “une chasse aux sorcières organisée par les Suisses alémaniques” (source UDC-fr.ch [3]).

Ainsi, contrairement à ce que rapporte The Nation, Daniel Streich n’est pas l’un des protagonistes suisses de la votation contre les minarets et les musulmans, mais bien un farouche opposant à cette malheureuse initiative. C’est d’ailleurs parce qu’il lui devenait insupportable de continuer à cacher son islam, que cet instructeur militaire a décidé de révéler, fin 2009, sa conversion, comme le rapportait 20-minutes.ch [4] en novembre dernier.

Crédit photo Une –Bakar 88 [5]