- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

L’entrepreneur musulman

Entreprendre nécessite de se constituer des bagages, comme autant de techniques et de compétences. Entreprendre ne s’improvise pas ! Pour entreprendre, il y a des règles à respecter, et ce quelque soit le domaine envisagé.

Comme dans toute société, il faut savoir tenir un bilan comptable et gérer les formalités administratives. Il faut ensuite maîtriser les outils et les moyens informatiques, les méthodes de communication ou publicitaires. Lorsqu’il s’agit d’un commerce, il faut apprendre à gérer ses stocks, les fournisseurs, les règles de TVA et de dédouanement, ou encore savoir établir un contrat, finaliser une transaction. Tout un lot de compétences et de savoir-faire et de savoir-être à acquérir, à consolider et à appliquer pour le succès de l’entreprise.

Heureusement pour nous, graines d’entrepreneurs, il y existe des formations, des stages, des expériences professionnelles qui sont là pour nous aider et nous orienter. Toutefois, ce savoir-faire n’est pas suffisant pour un entrepreneur musulman ! Reste encore à acquérir et maitriser le savoir-être musulman, dimension indispensable à prendre en compte dans l’entrepreunariat.

L’islam possède en effet sa propre éthique du commerce. Chaque transaction est régie par des règles. Elles définissent entre autres les moyens de paiement autorisés, la définition du « service consommateurs » en cas de litige, la substance de la transaction. Autant de règles et de devoirs qui incombent tant à l’entrepreneur qu’au commerçant envers son client.

En tant qu’entrepreneur musulman, au-delà des profits financiers, nous recherchons également l’agrément de Dieu, afin que Celui-ci puisse bénir nos affaires et faire que celles-ci soient une source de bonnes actions pour nous. Cet agrément ne peut exister si ces règles sont enfreintes. Mériterons-nous les récompenses d’un client satisfait, si sans le savoir, nous le lésons sur le poids, la qualité, le contenu d’une marchandise vendue ? Autant d’éléments dont l’entrepreneur musulman ne peut faire l’économie donc.

L’islam est simple et clair, les règles sont à son image ! Leur apprentissage est assez accessible, et rappelons-le, indispensables afin de les appliquer tous les jours dans nos rapports avec nos clients. Il est dans notre intérêt de les mettre en pratique, afin de voir nos commerces, nos affaires prospérer et être source autant de revenus que de bonnes actions !