- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

KFC multiplie par dix ses restaurants "tout-halal" en Grande-Bretagne

KFC veut l’argent des musulmans. Début 2009, le roi du poulet convertissait au tout-halal 8 de ses restaurants outre-Manche [1]. Quelques mois plus tard, ce fut au tour de 13 nouveaux établissements d’affirmer ne vendre que du halal. Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 74 restaurants KFC qui sont estampillés halal. Autrement dit, le géant américain a multiplié en moins d’un an par près de dix le nombre d’établissements officiellement halal. Tout cela était évidemment couru d’avance. Comme c’est couru d’avance pour France Quick, qui a profité d’une publicité inespérée lors de la polémique sur les Quick dit halal [2]. Mais comme en France, en Grande-Bretagne, le halal selon KFC est fortement contesté.

KFC en sursis

En France, les poulets chez KFC proviennent du géant Doux, lequel fut particulièrement échaudé par un reportage que les téléspectateurs n’ont pourtant pas pu voir : en octobre dernier, M6 décidait de censurer les images [3] démontrant que Doux abat ses poulets avec une machine (ce qui rend le poulet non halal), puis les fait certifier halal par un traducteur [4]qui a pignon sur rue sur le marché du halal et qui via son association, l’AFCAI, permet à de nombreux acteurs économiques de vendre des produits estampillés halal. La diffusion de ce reportage aurait eu l’effet d’une bombe tant pour KFC en France que pour Doux qui exporte ses poulets dans les pays arabes [5], dont l’Arabie saoudite. Les poulets de La Mecque sont des poulets Doux.

Malgré tout, l’information a si bien circulé que KFC, ébranlé et sous le coup d’une désaffection de certains consommateurs musulmans de ses restaurants, s’est rapproché du groupe Casino pour envisager un passage au vrai halal ; le même groupe Casino qui, dans sa démarché qualité – et crédibilité -, a supprimé de ses rayons tous les poulets de la marque Dar al-Mazak [6], marque de… Doux, fournisseur de KFC. Cela n’empêche pas malgré tout à KFC de continuer à affirmer que son poulet est halal [7].

Du halal en contradiction avec… le halal

En Grande-Bretagne, KFC affirme aussi vendre du halal. Mais à la différence des restaurants en France, ce ne sont pas simplement les poulets qui sont prétendument certifiés halal, mais les restaurants. Un organisme tiers, la Halal Food Authority, a en effet conclu un contrat avec KFC et lui offre de jolies étiquettes à coller sur les vitrines des restaurants pour convaincre les musulmans de venir s’y attabler. Or, comme le démontre le tableau suivant les critères retenus par la HFA sont loin d’être ceux communément admis pour le halal.

Dix fois plus de KFC tout-halal en Grande-Bretagne
Source : HMC [8]

Dans la colonne de droite, on peut lire que l’abattage mécanique et l’étourdissement sont autorisés ou encore qu’il n’y a pas de formulation de la basmallah, ni de contrôleurs sur place. Le halal selon HFA n’a ainsi plus aucune différence avec le non halal. Les anti-halal, qui ne décolèrent pas depuis cette conversion de KFC au prétendument “halal”, peuvent être donc rassurés.

Crédit photo Une : Flickr – asociacionanimalistalibera [9]