- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Burqa : la République croquignolesque

Vous souvenez-vous de Dominique Paillé ? C’est ce monsieur qui, lors de la polémique sur le Quick halal, a tenté quelques pirouettes. Sans filet (voir Quick halal : les pirouettes de l’UMP [1]).

Dominique Paillé et la burqa

Toute honte bue, Dominique Paillé expliquait ce matin sur RTL que si dans cette affaire il y a surmédiatisation, c’est de la faute de la conductrice qui aurait dû accepter ce qu’elle considère comme une injustice. Pour l’UMP, une femme, qui plus est voilée, doit se taire et passer son chemin quand on la sermonne. Non, au lieu de cela, cette femme voilée a osé évoquer le droit. Ce qui n’est pas acceptable pour Dominique Paillé qui déclarait ce matin au micro d’une journaliste de RTL : « La double médiatisation dont vous parlez n’est pas le fait du gouvernement, du ministre de l’Intérieur ou de la majorité. » Et d’ajouter – ne rigolez pas : « c’est la protagoniste elle-même qui a médiatisé ce cas. »

Agacé par les questions pertinentes de la journaliste, Dominique Paillé a demandé que l’on cesse de parler de « stigmatisation » et de volonté de médiatiser ce genre d’affaires. Politique et non journaliste, il n’a sûrement pas reçu le SMS de son collègue Franck Louvrier [2] lequel a demandé à la presse de mettre le paquet sur le sujet. Paillé, préposé au fail ?