- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Quick va ouvrir de nouveaux restaurants "halal"

ATTENTION : Cet article porte sur la stratégie de Quick et uniquement sur la stratégie. Rappelons que les entreprises qui fournissent les restaurants Quick en viande dite “halal” sont certifiées halal par la mosquée d’Evry et la mosquée de Paris, qui ne disposent d’aucun contrôleur pour vérifier que ces entreprises respectent bien les règles du halal. Ces entreprises ont en leur possession le matériel de certification, c’est-à-dire les étiquettes avec la mention “halal” et les tampons de certification que leur délivrent ces deux mosquées.

Quick halal

Jacques-Edouard Charret. Son nom ne vous dit peut-être pas grand-chose. Sauf si vous avez suivi de très près la polémique sur les Quick halal. Jacques-Edouard Charret est le patron de Quick. Transfuge de Casino, arrivé en septembre 2009 chez Quick, il est l’artisan de la stratégie gagnante qui a permis aux huit restaurants passés au halal non seulement de redresser la barre – et ainsi de ne pas fermer -, mais d’atteindre une rentabilité insolente.

Quick halal

Interviewé par Le Journal [1] du net sur les raisons qui l’ont poussé à miser sur le halal, Jacques-Edouard Charret a été clair. Bien plus clair qu’il n’y paraît au premier abord.

“Il faut avoir conscience que le marché du halal est un vrai marché avec un potentiel important.”

Jacques-Edouard Charret a pris toute la mesure de ce marché et il compte bien en profiter. Comme nous l’avons rappelé à plusieurs reprises, convertir des restaurants Quick au halal n’était pas un pari pour le PDG de France Quick, mais une évidence. Contrairement à ce que l’on a pu lire ça et là dans la presse (voir Quick halal : la méprise de FOG [2]), Jacques-Edouard Charret n’est pas allé trop vite et n’a fait aucune erreur d’analyse. C’est tout le contraire. Ni visionnaire ni kamikaze, M. Charret a appliqué les bonnes vieilles recettes du business. Et ça marche.

“On répond à une demande qui existe. La liste des ces restaurants a été établi sur des critères extrêmement factuels.”

Les restaurants Quick passés au halal étaient mal en point. Ancien directeur des opérations chez Casino, Jacques-Edouard Charret a participé à la mise en place du projet Wassila (produits halal du groupe) et a pu ainsi acquérir une expertise, dont il a su faire profiter Quick. Le halal pour Quick n’est ainsi pas “un coup”, mais la réponse naturelle d’un entrepreneur à une demande latente de consommateurs. C’est précisément pour cela que ce que France Quick a présenté pudiquement comme une simple expérimentation est appelé à durer. Les Quick halal n’ont rien d’expérimental et ne sont pas – l’ont-ils jamais été – des restaurants pilotes. Ils sont depuis le début les premiers établissements d’une longue liste à venir.

“Si on prenait la décision de se développer, ce sera sur les mêmes critères.”

Traduction : Quick va poursuivre le développement du halal dans ses restaurants. Nous le disons depuis plusieurs mois et nous le répèterons à l’envi : Quick ne fera pas machine arrière [3]. Tous les signaux sont au vert – mettons de côté l’agitation politicienne et les quelques éphémères soubresauts médiatiques qui ont marqué l’actualité récente. Stratégiquement et commercialement, ce serait une grosse erreur pour Quick de tout stopper. Ce serait même stupide. Ses concurrents sont d’une certaine manière tétanisés : 1) par le succès fulgurant de cette stratégie halal, 2) par la polémique et la récupération politicienne qui s’en sont suivies 3) par leur propre incapacité à se défaire de la gangue idéologique dans laquelle ils se sont enfermés (voir Halal : le pipeau de McDo [4]). De fait, Quick a, pour quelque temps encore, devant lui un long boulevard. La seule question qui se pose aujourd’hui n’est donc pas “est-ce que Quick va continuer sur le marché du halal ?”, mais “combien de restaurants Quick passeront au halal dans les prochaines semaines ?”

Quick. Entre vous et nous, c’est une histoire de sous.

Cliquez sur le lien suivant pour voir l’interview de Jacques-Edouard Charret : Quick halal – Journal du Net [1]