- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Flottille vers Gaza : Israël fournirait-il des preuves datant de… 2003 ?

EDIT : moins de deux heures après publication de cet article, des modifications ont été apportées par le ministère israélien des Affaires étrangères aux pages contenant les photos des preuves à charge (sic) contre les humanitaires. Voir : Bidouillage sur Flickr : Israël pris la main dans le sac [1]

Nouveau couac dans la propagande tous azimuts d’Israël après le fiasco d’avant-hier ? Non content de prendre le monde entier pour une courge en affirmant que les soldats de Tsahal, lourdement armés et férocement protégés par hélicoptères et bateaux de guerre, étaient menacés par des couteaux, des billes pour enfants et des barres de fer, les impunis semblent multiplier les gaffes. Dernière en date, semble-t-til, une série de photographies postées hier et aujourd’hui sur le site de partage Flickr. Après les photographies montrant que Pikachu constitue désormais une menace pour la sécurité d’Israël [2], les photographies qui dateraient de… 2003 et de… 2006, preuves ultimes du caractère terroriste du bateau attaqué il y a deux jours. Ces photographies ont été postées, tenez-vous bien, par le ministère des Affaires étrangères, qui, disons-le au passage, ne cesse sa propagande notamment sur Twitter depuis plusieurs jours (déjà avant l’assaut).

La copie d’écran qui suit correspond à la page Flickr [3] dudit ministère. Plusieurs photographies ont été postées ces dernières heures.

Marmara [4]

Regardons maintenant de plus près ces clichés.

Première arme : des gilets pare-balles (ne riez pas). Porter un gilet pare-balles, même si vous savez que vous allez rencontrer des soldats qui ont la gâchette facile, fait de vous un terroriste. Si l’on regarde en bas à droite de la copie d’écran – merci Flickr -, on se rend compte que la photo date de 2006. On peut en effet lire : “prise le 7 février 2006” (cliquez sur l’image pour l’agrandir).

Marmara [5]

Deuxième arme : des jumelles longue portée (on ne rit toujours pas). On lit aussi : “prise le 7 février 2006”

Marmara [6]

Troisième arme : des répulsifs au poivre. Photo prise le 1er janvier 2003.

Marmara [7]

Quatrième et cinquième arme : une hache et des cutters. Photo prise le 1er janvier 2003.

Marmara [8]

De nombreux internautes ont posté, sur Flickr, des commentaires pointant ces incohérences. Cela dit, il semblerait que la date affichée puisse ne pas correspondre au jour où la photo a été prise. Pour le coup, elle ne constitue pas une preuve irréfutable. Mais au fond est-ce vraiment important ? D’autres photographies, elles datées du 31 mai et des 1er et 2 juin, montrent différents outillages, présentés aussi comme des armes de guerre. Empêtré et ne craignant pas le ridicule, Israël a décidé de faire feu de tout bois pour sauver la face. Mais il faut croire que, si le cabinet de sécurité israélien est composé de “sept idiots” [9], comme l’écrivait hier Haaretz, ces derniers peuvent être rassurés : ils ne sont pas les seuls. Des Pieds Nickelés à l’israélienne ?

Via Ibn Kafka [10]