- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Benoît Hamon, politique ès religion

En février dernier, Benoît Hamon, porte-parole du PS, était l’invité du Bondy Blog, puisqu’il fait bon être l’ami des beurs et assimilés. Même quand on appartient au PS et que la banlieue, c’est pas rose. Nous étions alors en pleine polémique sur le voile intégral. Les deux journalistes qui interviewaient Benoît Hamon n’ont pas manqué de faire le parallèle avec des élus qui siègent avec une kippa, signe religieux ostentatoire. La réponse de M. Hamon, exégète, est… comment dire ?

Question du Bondy Blog
Pourtant, aujourd’hui, dans certains conseils municipaux de gauche, notamment à Sarcelles, certains siègent avec la kippa, qui est un signe religieux ostentatoire. Alors, deux poids-deux mesures ?

Réponse de Benoît Hamon Tout signe ostentatoire est malsain. Mais il existe toutefois une différence entre la kippa et le voile, puisqu’encore une fois, le voile induit un enfermement de la femme

Benoît Hamon : « Pas de signes religieux ostentatoires dans l’espace républicain [1] »

Et rien sur le deux poids deux mesures ?
Benoît est quand même plus intéressant quand il ne récite pas sa leçon.