- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Publicité contextuelle

Google a réussi à convaincre des millions d’internautes d’afficher des publicités Adsense sur leur site personnel, au risque de faire la promotion de produits, de service ou de sites en totale contradiction avec la ligne éditoriale de leur site, ou pire avec leurs propres convictions. Nous l’avions vu lors de l’attaque meurtrière de Tsahal contre Gaza avec le cas du journal israélien Haaretz qui faisait la promotion de l’holocauste palestinien [1], comme l’indiquait la publicité en question. Rebelote aujourd’hui, mais dans un autre registre.

Google adsense

Le site appartient à une antenne départementale du Front national. La publicité qui s’affiche, en haut de page, fait la promotion d’un restaurant halal. Ce n’est évidemment pas le webmaster qui a choisi cette bannière. Elle a dû apparaître après la publication d’un article traitant de l’apéro islamophobie “sauciSSon-pinard”. Le programme Google Adsense a repéré dans le texte des termes évoquant l’alimentation halal, ce qui a fait apparaître cette publicité.

Ce cas-là est cocasse. En revanche, quand on trouve des publicités en totale contradiction avec l’islam dans des sites islamiques, on a moins envie de sourire. D’aucuns préfèrent fermer les yeux sur certaines contradictions avec leur credo, dès lors qu’il est question d’espèces sonnantes et trébuchantes. Voici des copies d’écran d’annonces que nous avons pu voir sur un site musulman, traitant de religion islam.

Une publicité pour riba, une pour agence de rencontre.

Publicité contextuelle Google

et une autre publicité pour… Raël, qui veut attirer les musulmans [2].

Publicité contextuelle Google

Souvent, celles et ceux qui choisissent de mettre des publicités Adsense pour gagner trois francs six sous expliquent qu’ils ne sont pas responsables de ce qui est diffusé. Certes, mais personne ne les a contraint à mettre des publicités Adsense sur leur site. Il est des situations où foi et convictions passent malheureusement après…