- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Catalogue ramadan de Carrefour Market : une blague de potache ?

Carrefour Market

Avec ses jambons Sabrina [1], et tous les autres produits de sa gamme halal dont le lancement est prévu fin août, Carrefour a l’ambition de conquérir le marché des consommateurs musulmans.

Si le numéro 2 mondial de la grande distribution a largement les moyens financiers, logistiques et humains pour asseoir sa position et rattraper son retard sur son concurrent Casino, s’agissant de la connaissance de la cible, Carrefour a de très sérieuses lacunes, pour ne pas dire d’inquiétantes tares.

Si inquiétantes qu’avec un tel concurrent le groupe Casino peut dormir sur ses deux oreilles. Espérons qu’il s’agit là de la blague de potache d’un stagiaire sur le départ, une sorte de pari fou, un “t’es pas cap”. Dans le cas contraire, les mots nous manquent pour expliquer un tel amateurisme.

Le catalogue commence bien. Enfin, pas vraiment.

Carrefour Market

Passons sur cette insupportable introduction, qui suinte les clichés les plus éculés et qui rappelle d’ailleurs le catalogue d’Intermarché de 2008 (voir : Ramadan : les maladresses d’Intermarché [2]), et venons-en tout de suite à la fin du texte. La “sélection typiquement orientale” chez Carrefour, c’est par exemple des knacki Herta (Nestlé), une pizza à la bolognaise Maggi (Nestlé) ou encore des lasagnes à la bolognaise Oriental Viandes. L’Italie appréciera.

Carrefour Market

Plus consternant encore, sur cette même page qui contient les produits que nous venons de citer, Carrefour nous explique que manger oriental, c’est la classe internationale, mais surtout manger oriental dans un décor de Mille et une Nuits, là mon gars, tu peux pas test. Carrefour plante donc le décor*. Et se plante avec.

Carrefour Market

Plus cliché, tu meurs ! Réussir à mettre autant d’âneries dans si peu de pages ne relève plus de la faute de goût, mais bien de la faute professionnelle, si l’initiative vient d’un marketeux-qui-connaît-bien-les-Arabes-t’inquiète… ou d’un mépris flagrant de Carrefour compliqué par des représentations du musulman qu’on n’imaginait pas aussi lourdes. “Le tout dans une ambiance aux couleurs chaudes et féminines”, nous dit-on. Mon Dieu !

Après cela que prévoit Carrefour pour le Nouvel An chinois ? Des bonhommes tout jaunes qui font du kung-fu en jonglant avec des bols de riz ? des plats préparés à base de viande de chien ? ou peut-être une édition collector 2010 du Petit Livre rouge, dédicacé par Mao Tsé-Toung en personne.

Les bras nous en tombent !

* observez donc le cadre qui entoure le texte “Déco d’Orient”, notamment les arabesques complètement dissymétriques et constatez le travail de cochon du graphiste. Même ça, ils ne l’ont pas soigné.