- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

L'islam des folklores aux veillées du ramadan

Parler d’islam est semble-t-il bien difficile en France. Quand on ne nous sert pas l’islam des bombes, c’est l’islam des folklores auquel on a droit. Un islam vidé de toute sa transcendance et remplacé par un succédané, un bric-à-brac inoffensif comme un bon verre de thé. Un truc, qui du reste plaît beaucoup aux bobos, surtout quand il rappelle les dernières vacances à Marrakech.

L'islam des folklores aux veillées du ramadan

Ce qui est proprement extraordinaire, c’est que même lorsqu’on prétend vouloir parler de religion, de pratique religieuse, du rite et donc du dogme, on aboutit immédiatement à tout autre chose : on recherche alors la pratique et la symbolique du jeûne… dans des livres de cuisine, comme il est prévu lors des veillées du ramadan organisées par la mairie de Paris et Bertrand Delanoë, maire de la capitale française.

Pour l’iftar, le Collège de la Boulettologie Moderne , représenté par Stéphane Dubreil et Frédéric Bocquet, invite chacun à s’interroger sur la pratique et la symbolique du jeûne. Au menu : des recettes empruntées de livres de cuisine arabo-andalouse écrits entre le XIe et le XIIIe siècle par des médecins, des poètes ou des cuisiniers. Repas agrémentés d’un zeste d’humour et d’une bonne pincée de créativité pour la plus grande joie de nos papilles!

Les bobos de gauche ont décidément bien du mal avec la transcendance, surtout quand elle est colorée.