- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Rumeur contre AVS et Isla Délice : un coup bas des industriels

Mardi, nous publiions un article consacré à la rumeur sur Isla Délice et AVS (voir Simone Veil chez Isla Délice, AVS et la rumeur [1]) que de très nombreux musulmans ont reçu par mail ou par sms. Ce soir, invité de l’émission Forum Débat sur Beurfm, Feth’Allah Othmani, l’un des responsables de l’organisme de certification et de contrôle AVS, a très clairement mis en cause les industriels concurrents d’Isla Délice les accusant de vouloir se débarrasser tant d’Isla Délice, leader de la charcuterie halal, que d’AVS. Pourquoi ? Parce qu’AVS, bien que ne couvrant qu’environ 5 % du marché du halal, a une excellente réputation auprès des consommateurs musulmans et de fait impose une norme qui déplaît énormément aux partisans du faux halal.

Cette affirmation est à mettre en rapport avec la position très claire et revendiquée de grands charcutiers, déterminés à investir le marché du halal, d’exclure tout partenariat avec AVS ou l’ARGML, l’organisme lié à la mosquée de Lyon, pour une raison simple : le halal imposé par ces deux organismes est un peu trop halal, un peu trop islamique. Il y a quelques mois, lors d’une réunion d’industriels plutôt spécialisés dans le cochon, il a été clairement dit que ces derniers se battront pour mettre en place leur propre norme halal. Qui évidemment ne devrait pas beaucoup ressembler à ce que les textes religieux islamiques imposent.

D’aucuns évoquaient une bataille du halal. C’est bien plus une bataille entre le vrai et le faux halal qui est désormais engagée, bataille qui peut être largement gagnée par les consommateurs musulmans et les partisans du vrai halal pour peu qu’ils se décident à se faire entendre.