- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

"Protéger le commerce de l’Occident et non le consommateur musulman"

L’association ASIDCOM a interviewé le docteur Al-Mazeedi, éminent spécialiste depuis une trentaine d’années du marché du halal et actuellement chercheur à l’Institut du Koweit de recherche scientifique. Si les industriels français sont déterminés à vider de sa substance religieuse le halal [1] pour imposer une norme qui servira leurs intérêts économiques, il faut leur rappeler que la prise de conscience dans les pays musulmans de cette vaste supercherie aboutira tôt ou tard à un retournement de situation. Le retour de bâton sera alors douloureux, très douloureux. Patience.

ASIDCOM : Les normes mises en place jusqu’à aujourd’hui, sont-elles parvenues à prendre en considération l’intérêt du consommateur musulman et à préserver ses droits et son identité en tant que musulman ?

Dr Al-Mazeedi : Bien sûr que non. Il n’existe pas, jusqu’à aujourd’hui, une norme halal règlementaire ; et si une telle norme existe, ses articles ne sont pas respectées en pratique. Nous trouvons que les lois régissant ce qu’on appelle le halal ne cessent de changer, et que l’intérêt actuel que porte le monde au halal est dû essentiellement à la volonté de protéger le commerce de l’occident et non pas à la protection du consommateur musulman.

Pour lire l’intégralité de l’interview, rendez-vous sur le site d’Asidcom en cliquant sur le lien suivant : Interview avec Dr Hani Mansour M. Al-Mazeedi [2]