- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Aïd al-Adha : des dizaines de millions d’euros pour l’agriculture française

mouton aid al adha
Shutterstock [1]

L’an dernier, il y aurait eu en France 200 000 ovins achetés à l’occasion de l’Aïd al-Adha, qui devrait avoir lieu cette année aux alentours du 16 novembre dans moins d’un mois in châ’a-Llâh. 200 000 ovins et 4 000 bovins, selon une estimation de l’OABA [2]. Un agneau de l’aïd est vendu, en France, en moyenne entre 150 et 300 euros. Faisons donc un petit calcul :

– Fourchette basse : 200 000 x 150 = 30 000 000.
– Fourchette haute : 200 000 x 300 = 60 000 000.

L’an dernier, les musulmans ont injecté en trois jours dans l’économie française et plus particulièrement dans l’agriculture française entre 30 et 60 millions d’euros en seulement trois jours. Ces musulmans sur lesquels politiques et médias [3] vomissent régulièrement constituent une chance pour la France. Mais ces derniers n’ont malheureusement pas conscience qu’ils sont un véritable atout et continuent à se penser misérables, faibles et incapables de se faire respecter.

Imaginez une seule seconde qu’en novembre prochain les musulmans de France décident non pas de procéder au sacrifice de l’aïd en France, mais choisissent de faire don de leur animal, comme cela leur est permis, à des déshérités dans des pays pauvres. 30 à 60 millions d’euros qui n’iraient pas dans la filière ovine qui se meurt chaque année sous les coups de butoir d’industriels prédateurs. L’Insee ne pourra alors plus dire que la consommation des musulmans “soutient le prix de la viande ovine” [4].