- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Pour vendre, Carrefour utilise le nom d’Allah

Pendant le mois de ramadan, choqués par le mépris de Carrefour qui s’est littéralement moqué des consommateurs musulmans [1], vous avez été nombreux à contacter le service consommateurs de l’enseigne. Difficile d’accepter en effet qu’à l’occasion du mois de ramadan le numéro 2 mondial de la grande distribution considère qu’un musulman, ça ne mérite que des ustensiles défectueux et des rangées de boîte de conserve, sans parler du sac Tati à 1,70 euro sur lequel nous comptons bien revenir.

Carrefour marmite défectueuse
Marmite défectueuse vendue spécialement aux musulmans pendant le mois de ramadan – source [1]

De même, vous avez été tout aussi nombreux à écrire après avoir découvert l’incroyable catalogue de Carrefour Market, une perle en matière de bougnoulerie (lire Catalogue ramadan de Carrefour Market : une blague de potache ? [2]). Le service consommateurs vous a alors récité la leçon apprise par cœur : « Le groupe Carrefour observe une stricte neutralité par rapport aux opinions politiques, philosophiques ou religieuses, et respecte ainsi l’ensemble de ses clients et de ses collaborateurs sans distinction aucune. »

Aucune raison de ne pas croire Carrefour. D’ailleurs, les exemplaires du Coran, les livres d’invocations, les ouvrages d’Ibn Taymiya ou encore les hadiths d’An-Nawawi, qui ont fait un carton dans tous les hypermarché du groupe pendant ramadan, ce n’était évidemment pas des livres religieux, juste des livres islamiques non religieux [3].

Carrefour invente les livres islamiques non religieux, Coran comprisCarrefour invente les livres islamiques non religieux, Coran compris

Carrefour invente les livres islamiques non religieux, Coran compris

Carrefour invente les livres islamiques non religieux, Coran comprisCarrefour invente les livres islamiques non religieux, Coran compris

Carrefour observe une stricte neutralité religieuse, si stricte que le nom d’Allah que vous pouvez lire sur l’image suivante ne correspond évidemment pas du tout à celui que vous pouvez lire sur la photo d’après :

Allah

Et même que ce n’est pas une mosquée que l’on voit dans l’encadré rouge du bas. Si c’est ce que vous croyez voir, une visite chez l’ophtalmologue s’impose. Le groupe Carrefour observe une stricte neutralité par rapport aux opinions politiques, philosophiques ou religieuses. Combien de fois faudra-t-il vous le répéter ?

Carrefour