- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Sauvons le halal, sauvons nos entreprises

Cet article, rédigé par nos soins, a été publié dans le numéro 4 d’Al-Tijari, magazine destiné aux professionnels de la filière alimentaire halal, édité et envoyé par voie postale à 10 000 chefs d’entreprise.

Sauvons le halal, sauvons nos entreprises

Le halal est en danger. Depuis toujours dans les mains des industriels, ce marché est à un tournant. Vendre du faux halal ne suffit plus, il faut pouvoir institutionnaliser ce faux halal pour lui offrir une légitimité au regard de la loi française. C’est l’objectif que se sont donné plusieurs acteurs économiques (gros industriels et syndicats de la viande, grande distribution, etc.) pour échapper au halalgate, un scandale qui finira tôt ou tard par éclater.

Ainsi, depuis plusieurs semaines, ces acteurs économiques mènent plusieurs actions pour mener à bien ce qui n’est rien d’autre qu’un hold-up sur le halal. Plutôt que de respecter les principes islamiques qui régissent le halal, mais aussi les consommateurs musulmans, ils ont choisi le coup de force en décidant d’imposer leur propre définition du halal : changer les règles, plutôt que de les respecter et déposséder les autorités religieuses de tout pouvoir de décision en instaurant de nouvelles normes. C’est d’ailleurs ce qui se profile avec le projet de norme halal actuellement en discussion.

Concrètement, si les musulmans n’agissent pas, c’est non seulement la fin du halal, mais la faillite de centaines d’entreprises spécialisées dans le vrai halal. Puisque le haram deviendra légalement halal, les géants industriels pourront massivement commercialiser leurs produits à des prix fatals pour les PME et TPE du secteur. Aucun entrepreneur honnête ne pourra lutter contre ces bulldozers qui déjà aujourd’hui sont en guerre commerciale contre le petit commerce musulman.

De fait, les entrepreneurs musulmans ne peuvent plus rester les bras croisés à attendre que la situation se régule d’elle-même. S’ils veulent protéger leur propre entreprise, ils doivent collectivement protéger le halal. Nombreux, ils ont la capacité de peser et de faire entendre leur voix. Au plus près des consommateurs musulmans, ils doivent relayer l’information et faire savoir à leurs clients que le halal est en danger et que si chacun d’entre nous, consommateurs, entrepreneurs, continue, dans la plus grande indifférence, à laisser les partisans d’un ultra-libéralisme prédateur s’accaparer sans aucun scrupule le marché du halal, nous aurons tous des comptes à rendre devant Dieu. Plus prosaïquement, il y a le feu au lac. Le halal n’a jamais été aussi en danger qu’aujourd’hui. Agissons tout de suite, car demain il sera trop tard. Sauvons le halal, sauvons nos entreprises.

Visitez le site : http://www.altijarimag.com/ [1]