- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Porc dans Herta halal : Nestlé, entre déni et louvoiement

Ce matin, des consommateurs ont contacté Nestlé pour tenter d’avoir quelques explications sur le silence de la multinationale et l’absence de tout rappel des produits incriminés [1], comme c’est le cas habituellement en pareille circonstance. La réponse, préparée, de Nestlé est consternante. Nous avons décidé de les appeler. A peine l’objet de l’appel évoqué, notre interlocuteur commence à réciter les éléments de langage et déroule la nouvelle argumentation du groupe : “Nestlé a effectué des contre-analyses dans un laboratoire indépendant certifié ISO 17025. Aucune présence de porc n’a été détecté.” Circulez, il n’y a rien à voir. Sorti de ces éléments de langage, le service consommateurs balbutie, hésite, se contredit, fait silence.

Nous vous proposons de revenir sur les réponses de Nestlé et de décortiquer la stratégie calamiteuse choisie par la multinationale en réponse aux nombreux appels reçus.

1- Nestlé va-t-il publier cette contre-analyse ?
NON. Selon Nestlé, cette contre-analyse contredit le rapport publié par Débat-Halal [2]. Pourtant, Nestlé refuse pour l’heure de la rendre publique. Il ne s’agirait pas de mettre au jour ce qui pourrait être une simple diversion (voir plus bas). Plus amusant, une employée du service consommateur demande à une consommatrice pourquoi cette dernière ne croit pas Nestlé, mais croit les sites Internet.

2- Nestlé a-t-il choisi le silence en espérant que l’affaire se tasse ?
NON officiellement Sûr de lui, notre interlocuteur nous assure que Nestlé a communiqué sur LePost (sans qu’il sache vraiment à quoi correspond LePost) et y a déjà indiqué que les contre-analyses prouvent qu’il n’y a pas de porc. Aïe ! Les propos recueillis par LePost ont été publiés vendredi, alors que le service consommateur affirme que les résultats de la contre-analyse sont tombés samedi matin.

3- Eurofins, qui confirme la présence de porc dans des saucisses Knacki Herta halal, ment-il ?
Pas de réponse.
Silence gêné du service consommateurs de Nestlé quand on lui pose cette question. Si l’on insiste, récitation des éléments de langage. Évidemment, Nestlé ne donne aucune indication sur cet autre laboratoire qui aurait réalisé la contre-analyse. Il ne faudrait pas donner l’occasion aux consommateurs de procéder à des vérifications.

Porc dans Herta halal : Nestlé, entre déni et louvoiement

4- Nestlé prend-il les consommateurs musulmans pour des imbéciles ?
Oui. Nestlé pense calmer les consommateurs qui prennent leur téléphone pour dire leur colère en leur affirmant qu’une contre-analyse a été réalisée et qu’aucune trace de porc n’a été détectée. Lorsque nous avons demandé à notre interlocuteur, qui insistait sur cette contre-analyse fantôme, de cesser de prendre les consommateurs musulmans pour des imbéciles, ce dernier a insisté en nous expliquant que tous les produits Herta sont fabriqués dans la même usine et que donc cette contre-analyse prouve qu’il n’y a pas de porc. CQFD. Ces explications légères sont insultantes.

Explications. Pour pouvoir réaliser une contre-expertise, Nestlé a besoin de savoir précisément de quelle production est issu le produit acheté par Débat-Halal et analysé par le laboratoire Eurofins. Nestlé fabrique mensuellement des dizaines, voire des centaines, de milliers de Knacki Herta réparties par lots bien distincts. A-t-il été fabriqué début décembre, mi décembre, fin décembre ou encore en janvier ? Quel jour, quelle heure ? Sans ces informations, il est impossible à Nestlé de savoir à quelle production et donc à quel lot appartient le produit analysé par Débat-Halal. Ces données sont capitales. C’est sûrement pour avoir ces informations que Nestlé a essayé de joindre le site Débat-Halal. Ajoutons qu’au grand dam de Nestlé le laboratoire Eurofins respecte une stricte confidentialité des rapports qu’il établit. Impossible donc, sans ce numéro de lot, de savoir quelle production a été contaminée par du porc et, par conséquent, de faire analyser un échantillon issu de cette production. Tant que Nestlé ne pourra identifier le numéro de lot, la société demeurera dans l’incapacité de diligenter une contre-analyse sérieuse. Pourtant Nestlé se targue de l’avoir fait.

Mise à jour. Mardi 25 janvier 14h44 : un détail nous avait échappé. Le numéro de lot figure bien sur le rapport d’analyses. Il a donc été très simple à Nestlé d’identifier le lot problématique. Vu que des contre-analyses ont été effectuées, il suffit à Nestlé de les diffuser. Comme indiqué hier soir [3], nous préférons de loin que toute cette histoire soit un malentendu et qu’Herta n’ait jamais vendu aux musulmans du porc dans des produits réputés halal. Mais le silence incompréhensible de Nestlé n’est pas acceptable.

5- Nestlé compte-t-il informer publiquement les consommateurs ?
Non. La stratégie mise en place est double : nier la réalité et contenir le mécontentement des consommateurs. On joue d’abord sur la confusion et l’ignorance de ces derniers en évoquant une contre-analyse. On assure ensuite aux consommateurs qu’ils seront informés à titre personnel. Nestlé, espère ainsi que l’information sera peu diffusée, conforté par le discours de certains leur expliquant que “dans la vraie vie” les musulmans ne se sentent pas concernés et que, évidemment, Internet, c’est le mal. Mauvaise pioche. Ce silence incompréhensible suscite défiance et indignation. Nestlé ne se rend guère compte du téléphone arabe, qui fonctionne jusque dans les mosquées. Nous avons pu échanger avec plusieurs imams qui prennent le problème très au sérieux et ont pris l’initiative de mettre en garde les fidèles sur ce halal que l’on veut nous vendre.

Deux autres points soulevés par notre interlocuteur : 1) les appels sont innombrables, 2) la question de la certification par la SFVCH-mosquée de Paris est prise très au sérieux par Nestlé.

Contactez Nestlé

Appelez le service consommateurs de Nestlé au 01 60 53 11 00. Si votre interlocuteur récite sa leçon, passez outre et rappelez que s’enfermer dans la dénégation et continuer à faire la sourde oreille ne fait qu’accroître la colère et l’indignation des consommateurs. Nestlé ferait mieux de faire publiquement amende honorable et de reconnaître l’incident. La qualité d’une société se mesure dans sa capacité à gérer les problèmes et à les assumer. Ajoutons qu’il est temps qu’elle réagisse avant que l’info selon laquelle “Herta halal = porc” ne soit véritablement ancrée. Une société bien connue du halal ne s’est toujours pas débarrassée d’une rumeur selon laquelle elle mélange ses produits halal avec du porc. C’est faux, mais huit ans après son lancement la rumeur persiste.