- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Porc dans Herta halal : volte-face et lamentable rétropédalage de Casino

Mercredi 26 janvier, 13h. Nous annonçons ici-même (voir Alerte : Casino retire les Herta Knacki halal incriminés de tous ses magasins [1]) la suspension de l’approvisionnement du lot des saucisses Herta halal contaminés par du porc, comme l’a indiqué un rapport d’analyses d’Eurofins, de tous les magasins du groupe Casino situés sur le territoire national. La procédure est banale dans ce genre de situation : on stoppe tout, on retire les produits et on lance en interne une alerte qualité qui consiste à procéder à sa propre enquête et, ici, à des analyses.

En pareil cas, la centrale d’achat de Casino met en stand-by les approvisionnements et diligente des analyses dans ses propres laboratoires. Plus aucun produit litigieux ne peut être alors commercialisé dans les magasins du groupe. En appliquant ce principe de précaution, Casino se met à l’abri de tout incident pouvant affecter son image de marque. Même si le risque zéro n’existe pas, ce type de procédures permet d’éviter des incidents du type de celui qui affecte, aujourd’hui, sévèrement Quick après le décès d’un adolescent ayant mangé dans un de ses restaurants.

Pourtant, quelques heures à peine après avoir été lancée, l’alerte est levée. Quelques heures à peine. Soit un laps de temps trop court pour pouvoir disposer de résultats d’analyses. Qu’est-ce à dire ? Comme Carrefour, Casino a pris parti pour Nestlé, sans même procéder à un minimum de vérifications, au mépris des consommateurs. Plutôt que de procéder lui-même à ses propres investigations, le groupe Casino s’est laissé convaincre par les informations d’Herta. Casino, qui se gargarise de ses procédures hautement exigeantes et qui ne plaisanterait ni avec le respect du consommateur ni avec les alertes qualité, s’est renié en acceptant l’avis de son fournisseur, juge et partie. Il a suffi qu’Herta, mise en cause par un laboratoire indépendant, faxe à Casino un second rapport qui ne contredit en rien le premier rapport et qui dit seulement que l’échantillon envoyé à Genetic-ID ne comporte pas porc pour que Casino se parjure. Les experts de Casino n’ont certainement pas remarqué que sur le rapport de Genetic-ID [2] : 1) il n’y a pas le même numéro de lot, 2) il est question de “chicken sausages”, sans que l’on sache à quel produit cela correspond véritablement, 3) ce qui est assez surprenant c’est que cet échantillon pèse 390 grammes (qui correspondrait plutôt à un saucisson de type cachir) et non 660 grammes (qui correspond aux deux paquets Herta Knacki halal analysés) comme sur le rapport d’Eurofins. Non, les experts de Casino, qui veut vendre à nourrir un monde de diversité, n’ont pas dû remarquer. Souhaitons qu’il s’agisse d’incompétence et non de complaisance.

Porc dans Herta halal : volte-face et lamentable rétropédalage de Casino

Mais le pire est ailleurs, plus précisément dans les explications lamentables que le service communication à dicter au service consommateur. En voici la teneur.

Tous les produits halal que nous avons dans nos assortiments sont obligatoirement certifiés halal par un Organisme de Contrôle de la Viande Halal (OCVH). En effet, Casino exige de la part de l’industriel d’être certifié par un organisme de contrôle et de certification.

Pour Casino, ces organismes doivent impérativement avoir une existence réelle et être déclarés auprès des autorités administratives respectives. Ainsi, aucun produit « auto certifié » halal par le fournisseur n’est commercialisé.

Suite à la publication de l’analyse Eurofins réalisée sur un échantillon de Knacki Volaille Herta certifiées halal, nous avons suspendu les approvisionnements du produit pendant l’enquête réalisée chez Herta. Un audit a été réalisé chez Herta par l organisme de certification confirmant la conformité des productions ainsi que de nouvelles analyses négatives sur le produit.

Après examen de ces éléments, nous avons décidé de reprendre les approvisionnements du produit concerné.
Je vous souhaite une agréable journée.

Très cordialement,
Votre correspondante
MFH

Vous avez bien lu. Plus de dix jours après la publication du rapport d’analyses d’Eurofins et cinq jours après que Nestlé a tenté vainement de noyer le poisson avec le rapport Genetic-ID, Casino explique à ces demeurés que sont les consommateurs musulmans que la suspension des produits Herta a été effective “pendant l’enquête réalisée chez Herta”. Les mots sont importants :

1- Le Nestlé demande le 20 janvier 2011 au laboratoire Genetic-ID d’analyser un échantillon.
2- Le 21 janvier 2011, Genetic-ID informe Nestlé des résultats de ces analyses.
3- Le 26 janvier 2011, soit près d’une semaine après la demande de Nestlé auprès de Genetic-ID, Casino décide de suspendre l’approvisionnement en saucisses Herta Knacki halal.

Or, le service consommateurs de Casino nous explique que la suspension – effective le 26 janvier, pendant quelques heures – a eu lieu pendant l’enquête réalisée chez Herta, laquelle a eu lieu du 20 au 21 janvier. Et la marmotte, qu’est-ce qu’elle fait ? Elle travaille chez Eurofins.

Last but not least
, le service communication, dont la médiocrité (ou la morgue) n’a rien à envier à celui d’Herta, va jusqu’à expliquer que cet audit a été réalisé par “l’organisme de certification”, soit la SFCVH-mosquée de Paris, copain comme cochon avec Nestlé, organisme “qui a confirmé la conformité des productions ainsi que de nouvelles analyses négatives sur le produit”. Sans blague ? Mieux, contacté par nos soins vendredi matin, le service consommateurs de Casino (0 800 13 30 16) nous a dit in fine : “Eh bien ! il vous suffit de ne pas en manger”. Ben mon cochon, si Casino cherchait à perdre des clients, il ne s’y prendrait pas autrement.

Le grand perdant, ici, c’est bien le groupe Casino. Parti bien avant les autres sur le marché du halal, même si mal parti comme nous l’écrivions en 2008 (Wassila.fr, le bien mauvais calcul de Casino [3]) et même si, après l’initiative courageuse de février 2009, quand le groupe a supprimé de ses rayons les poulets non halal estampillés halal du géant Doux, Casino semblait marquer le pas dans sa volonté de faire du véritable halal, ce dernier est en train de perdre toute l’avance qu’il avait sur Carrefour haram halal, qui a tout faux depuis le début [4]. Continuez donc les gars comme ça à scier la branche sur laquelle vous êtes et demandez donc à Nestlé si le téléphone arabe n’est qu’un mythe.