- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Halalgate : Débat-Halal.fr annonce de prochaines révélations

Dans un billet publié lundi, le site Débat-Halal.fr, qui s’est fait connaître en publiant un rapport d’analyses commandé au laboratoire d’Eurofins indiquant que des saucisses Knacki Herta halal contiennent du porc [1], annonce de nouvelles révélations. Cette fois, il s’agira, promet le site, d’informer les consommateurs sur les pratiques de certains abattoirs. Inutile de dire que depuis l’affaire Herta, l’inquiétude est très grande chez les industriels. Depuis des mois, ces derniers fourbissent leurs armes pour s’accaparer le marché du halal qu’ils comptent bien verrouiller. Décidés à être les seuls à décréter de ce que doit être le halal, ils multiplient les actions de lobbying au niveau de l’AFNOR, qui planche depuis plusieurs mois sur une norme halal et mettent la pression aux partenaires de moindre envergure : c’est ainsi que Carrefour aurait sommé ces fournisseurs de recourir systématiquement à l’assommage sous peine de voir leurs produits supprimés des rayons de ses magasins.

A leur grand dam, le vent a commencé à tourner avec l’affaire Herta et les saucisses halal au porc. Ces géants aux pieds d’argile tremblent à l’idée que les consommateurs sachent ce qu’ils mijotent derrière leur dos. D’où une profonde hantise de la transparence. Les industriels veulent travailler dans l’opacité et le flou le plus total. Ce qui explique qu’ils voient d’un très mauvais œil que les consommateurs musulmans veuillent en savoir plus sur leurs pratiques. Notre article sur Reghalal, par exemple, a particulièrement déplu à la direction du site de Celvia (lié au groupe LDC, propriétaire de Reghalal), qui n’hésite pas à affirmer, toute honte bue, qu’il n’y a jamais eu d’incident sur place. Là encore, on espère que l’information passera inaperçue afin que les consommateurs musulmans continuent de consommer des produits Reghalal, lesquels ne sont pas plus contrôlés – par des contrôleurs indépendants et salariés de l’organisme de certification — que les Knacki Herta halal et que le grave incident relaté dans l’article de lundi démontre qu’il y a un très gros problème (voir Certification halal : comment Reghalal entretient la confusion [2]).

C’est donc dans un contexte de grande fébrilité chez les industriels que survient l’annonce du site Débat-Halal.fr, qui croyez-nous donne de terribles sueurs froides à tous ces industriels qui se moquent des consommateurs musulmans depuis tant d’années.

« Faute de mesures correctives pour cesser ce genre d’abattages qui ne sont en aucun cas acceptés par les consommateurs de produits halal, nous publierons le nom des abattoirs, des marques ainsi que les enseignes de fastfoods proposant des produits à base de viande bovine abattue puis assommée.

Nous adressons à toutes les sociétés qui procèdent de la sorte un mail les informant que ces pratiques ne sont pas tolérées et nous ne manquerons pas de vous tenir informés des réponses qui nous parviendront.

Nous informons nos lecteurs ainsi que ces professionnels que nous avons des témoignages écrits ainsi que des preuves matérielles et que nous sommes prêts à débattre publiquement pour qu’encore une fois, les consommateurs de produits halal ne soient pas victimes de tromperie.

En attendant, nous conseillons à nos Frères et Sœurs de consommer des produits halal uniquement s’ils ont été contrôlés par un organisme indépendant qui possède des contrôleurs salariés. »

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez sur le lien suivant : Débat-Halal.fr [3]

Cette annonce, si elle fait trembler plusieurs patrons d’abattoirs, demeure timide au regard de tout ce qui pourrait être rendu public dans les prochaines semaines. Il paraitrait que les langues se délient au sein même des abattoirs, des centres d’élaboration des viandes, etc. On se demande bien comment les industriels vont désormais pouvoir continuer à se moquer des consommateurs musulmans. Mais surtout comment vont-ils pouvoir justifier des années de pratiques inacceptables quand des preuves irréfutables de fraudes massives seront mis au jour ? Qu’ils se rassurent (ou plutôt qu’ils s’en inquiètent sérieusement), si des informations devaient voir le jour de façon massive et répétée, Al-Kanz.org, que nombre d’entre eux lisent avec une assiduité presque touchante, ne sera pour rien là dedans ^_^.