- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Zakat : Action contre la Faim sollicite les musulmans

La zakat al-mal est l’un des cinq piliers de l’islam (avec la shahada, la prière, le hajj et le jeûne du mois de ramadan). Un pilier particulier, puisqu’il s’agit d’un impôt sur l’épargne, et plus encore un impôt vertueux : la zakat al-mal est un droit, inaliénable, du pauvre sur le riche. Tout musulman disposant d’une épargne au-dessus d’un seuil défini (le nissab, indexé sur le cours de l’or ou de l’argent [1]) est dans l’obligation de payer cet impôt qui s’élève à 2,5 % de cette épargne.

En septembre 2009, en plein mois de ramadan, l’ONU lançait un appel aux musulmans du monde entier [2] pour qu’ils reversent leur zakat al-fitr (à distinguer de la zakat al-mal) à Gaza.

Onu appelle les musulmans à soutenir Gaz

Aujourd’hui, c’est l’ONG Action contre la Faim qui sollicite les musulmans de France pour qu’ils viennent en aide aux sinistrés du Pakistan, qui souffrent tant des terribles inondations qui dévastèrent le pays en 2010 que de l’indifférence générale.

Comme on peut le constater sur l’image précédente, Action contre la Faim a acheté au système Google Adwords le mot-clé « zakat ». D’où la publicité contextuelle qui apparaît sur le moteur de recherche.

Un clic sur le lien amène à une page dédiée à une collecte de dons pour le Pakistan [3]

L’islam, source de bien. D’aucuns l’ont compris. Et c’est tant mieux.