- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Herta halal au porc : Nestlé n’a pas tout dit

Le site Lequotidiendesmarches.com [1] rapportait début mars que lors d’une conférence de presse, la directrice marketing d’Herta, Suzanne Mazet, a tenu les propos suivants : « On se donne quelques mois pour décider de notre avenir dans la charcuterie halal. […] Soit on revient, soit on abandonne. […] La contre-expertise de Genetic ID, avec un seuil de détection plus bas, a montré l’absence d’ADN de porc dans le lot de produits incriminés. Idem pour les analyses libératoires mises en place dans la foulée. »

“Soit on revient, soit on abandonne”. Nous sommes loin de la morgue affichée jusqu’au bout par le groupe Nestlé, propriétaire de la marque Herta. Rappelons les faits : le 17 janvier dernier, le site debat-halal.fr [2] mettait en ligne un rapport du laboratoire Eurofins qui faisait état de présence de porc dans des Knacki prétendument halal [3]. Plutôt que de faire amende honorable et de prendre au sérieux la crise qui allait durer près de trois semaines, le numéro 1 mondial de l’agro-alimentaire a choisi le silence, puis le déni [4], son partenaire, la SFCVH-mosquée de Paris, le discrédit, les menaces et l’intimidation [5]. Il a fallu toute la mobilisation et la détermination des consommateurs musulmans pour que, non pas Nestlé, mais Casino réagisse et décide de retirer les Knacki prétendument halal de ses rayons. Craignant un audit du groupe Casino sur site, Nestlé ordonna un arrêt de la production, mais ne rappela pas les produits toujours en magasin. Le mépris même en pleine déconfiture.

Pourtant, le service consommateurs d’Herta s’était durement employé à convaincre les clients qui le contactaient que le cochon dans les Knacki était fictif puisqu’un second rapport d’analyses, commandé au laboratoire allemand Genetic ID, indiquait que le produit analysé ne comportait aucune trace de porc. Il fallait alors croire Herta ; ce à quoi nous étions disposés. Mais aux questions soulevées par ce second rapport, Herta apportait des réponses les unes plus alambiquées que les autres. Ce rapport posait problème, comme nous le démontrions dix jours après la publication du rapport d’analyses d’Eurofins (voir Herta « halal » : que vaut la contre-analyse de Nestlé ? [6]) et pose toujours problème comme les plus sceptiques vont en être aujourd’hui convaincus.

Ci-après le rapport de Genetic ID censé démontrer que les Knacki Herta halal ne contiennent aucunement du porc. Il est indéniable que ce rapport est authentique. Malgré tout, il manque une information capitale, en l’occurrence le fameux « 05 M09 11:35 » bien présent sur le rapport d’analyses d’Eurofins. Mais ce n’est pas la seule incohérence…

Rapport d’analyses Genetic ID commandées par Herta
rapport eurofins [7]

Voici un second rapport, réalisé lui aussi par le laboratoire Genetic-ID, le même que celui choisi par Herta. Les analyses ont été réalisées sur un paquet de Knacki halal, identique au paquet incriminé. Même packaging, même poids, même dénomination.

Rapport d’analyses Genetic ID non commandées par Herta
rapport eurofins [8]

Pour couper court à toute tentative de noyer le poisson, précisions sur-le-champ que les analyses dont nous produisons le rapport ont été demandées par la voie d’un avocat qui lui-même a mandaté un huissier de justice. Nous avons masqué les coordonnées du commanditaire à sa demande, ainsi que le résultat des analyses, une procédure étant à l’étude. Les esprits chagrins qui ont cherché en janvier à étouffer l’affaire Herta peuvent donc passer leur chemin.

Qu’observons-nous sur ce second rapport que nous nous sommes procuré ? Commençons par ce qui figure dans l’encadré rouge. Contrairement au rapport d’analyses fourni par Herta, il ne manque aucune mention. Il s’agit bien de “10 Knacki au poulet”, de marque “Herta”. Mais surtout, le numéro de lot est bien au complet, ce qui n’était étrangement pas le cas sur le rapport présenté par Herta, comme on le constate ci-dessous.


Numéro de lot analysé par Eurofins


Numéro de lot analysé par Genetic ID – commandé par Herta


Numéro de lot analysé par Genetic ID – non commandé par Herta

Poursuivons. Dans l’encadré vert, on lit “Meat product” et non “Chicken sausages”, comme dans le rapport Herta. Enfin dans l’encadré bleu, on observe que le poids indiqué, 330 grammes, correspond bien au poids d’un paquet de dix Knacki Herta. A contrario, dans la contre-analyse avancée par Herta, on découvre que le poids est de 390 grammes. Comme nous l’écrivions il y a deux mois [9], toutes ces indications laissent à penser que le produit envoyé au laboratoire Genetic ID a plutôt les caractéristiques d’un saucisson Herta [10], à la volaille et pesant 400 grammes. Lorsqu’en janvier dernier nous avions fait part de ces incohérences à un responsable du service consommateurs, nous avons eu en guise de réponse un silence gêné, particulièrement gêné.

Que conclure de tout cela sinon que ce second rapport d’analyses, produit par le même laboratoire, Genetic ID, conforte notre position : sauf à considérer qu’il faille en mettre en cause les procédures en vigueur dans ce laboratoire allemand, on peut croire que Nestlé n’a pas tout dit. Or les consommateurs doivent savoir : est-ce que le produit envoyé à Genetic ID est bien à l’identique du produit incriminé ? Si oui, pourquoi toutes ces incohérences entre deux rapports d’analyses émis, à quelques jours d’intervalle, par le même laboratoire sur le même produit ? Nestlé n’a pas tout dit, mais Nestlé doit tout dire. Sauf à vouloir ruiner totalement son image déjà très abîmée [11] auprès des consommateurs musulmans.

Contactez Nestlé, à qui appartient Herta

S’il vous importe d’être respecté en tant que consommateurs, voici le numéro de téléphone de la société Herta. Vous avez en main tous les éléments factuels, incontestables et suffisants pour exiger une réponse claire et sans détours. Appelez le 01 60 53 11 00 et demandez le service consommateur.