- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Loi contre le niqab : appel à témoins (CCIF)

Depuis le début de la semaine, la pêche à la femme voilée intégralement va bon train. Plusieurs femmes ont ainsi été interpellées, voire verbalisées. Cette loi choque le monde. La France est montrée du doigt. Qu’à cela ne tienne, la démagogie est plus forte que tout. La France a raison contre le reste du monde. Peu importe si des clichés comme celui qui circule sur Facebook ou dans la presse anglo-saxonne révèlent une image peu reluisante du pays des dits “droits de l’homme”.


Une femme en France – avril 2011 – Source Facebook [1]

Le CCIF, qui agit depuis 2003 pour faire reculer et combattre l’islamophobie, lance un appel aux femmes qui seraient victimes de cette loi. Si vous ou une femme de votre entourage devait être verbalisée, arrêtée, humiliée, prenez contact avec le CCIF. Il vous épaulera comme il le fait depuis sept ans in cha’a-Llah.

Appel à témoin

Paris – 14 avril 2011

La loi du 10 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public est entrée en vigueur ce lundi 11 avril 2011.

A ce titre, le port du voile intégral dans l’espace public constitue à présent un délit sur le territoire de la République. De nombreuses femmes ont ainsi d’ores et déjà été verbalisées par les forces de l’ordre.

Le collectif contre l’islamophobie en France lance un appel aux femmes souhaitant contester cette amende afin de leur fournir une assistance juridique et les soutenir dans cette démarche.

Les femmes concernées sont invitées à prendre contact avec le service juridique du CCIF afin de bénéficier de l’aide juridique appropriée :

Contact :
Téléphone : 09 54 80 25 93
Mail : [email protected]

Vous en avez assez de servir de serpillière ou d’urinoir à des politiques en déconfiture ? Dépassez l’indignation et adhérez au CCIF, dont l’engagement permettra avec votre soutien, d’éviter in cha’a-Llah des drames. Car comme le disait son président, Samy Debah, nous attendons en France les premiers morts [2], victimes de l’islamophobie. Bougez-vous, adhérez ! (cliquez sur l’image)

Robert Badinter dénonce la [3]