- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Halal : Vive les identitaires !

Nous l’écrivions en février 2011, les identitaires sont les idiots utiles de la lutte contre le faux halal [1]. Motivés par une haine profonde des musulmans, ces derniers sont obnubilés par tout ce qui touche de près ou de loin à l’islam. Cet après-midi, plusieurs centaines d’entre eux se sont réunis à Lyon dans ce qui devait être une « marche des cochons ». L’objectif : dénoncer l’islamisation de la France et exiger que le halal soit mieux encadré. Arf !

« Nous demandons une traçabilité du halal car les non musulmans n’ont pas à subventionner une religion qui n’est pas la leur »

Fabrice Robert, chef des cochons pas contents et président du Bloc identitaire

L’islamisation a bon dos, le halal aussi :

1- La quasi-totalité du marché du (prétendu) halal est entre les mains des industriels français non musulmans : Bigard, LDC, Doux, Carrefour, etc., tous ces géants de l’agro-alimentaire ou de la grande distribution font la pluie et le beau temps, surtout la pluie, sur ce le marché.
2- Les musulmans n’ont strictement rien demandé ni à Quick, ni à Fleury Michon, ni à Nestlé. On se passerait bien du prétendu halal que ces derniers commercialisent. La viande vendue chez Quick, tout comme celle de KFC, bien qu’estampillée halal n’est pas halal. On a trouvé du porc dans des saucisses Herta « halal ». Fleury Michon vient de cesser, comme par hasard, une partie de sa production.
3- Les identitaires ne veulent pas manger halal, car ils veulent bouffer du musulman. Sinon pourquoi cette amnésie systématique s’agissant du casher qui devraient leur poser autant de problèmes. En même temps, l’extrême droite, c’est un peu la droite et l’on sait que l’UMP stigmatise le halal et oublie le casher [2]. Si au moins la posture allait de soi. En bon français, on dit « pleutrerie ».

Cela dit, les névroses islamophobes des identitaires sont utiles, voire salutaires pour sauvegarder un halal respectueux des préceptes islamiques. Elles sont salutaires et constituent un véritable soutien à la lutte contre le faux halal et/ou le halal douteux. Depuis plusieurs mois, les industriels vivent très mal la mobilisation des consommateurs – ils n’ont pourtant eu qu’un avant-goût de ce qui les attend in cha’a-Llah, voilà que les islamophobes neurasthéniques viennent grossir les rangs des révoltés et accroissent en cela la pression contre les margoulins. Réjouissons-nous. Le faux halal vit de biens mauvais jours. Gageons que les identaires sauront l’achever. Vive le vrai halal ! vive les identaires ! Et évidemment, cochon qui s’en dédit ^_^.

Crédit photo Une : Marchedescochons.com