- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Botzaris : Haro sur les réfugiés tunisiens à Paris

Depuis quelques jours, Twitter se mobilise pour les réfugiés clandestins qui ont été virés manu militari de locaux qui appartiennent à l’Etat tunisien. Le site Marianne2 a une explication.

Officiellement Centre Culturel Tunisien, le 36 rue Botzaris accueillait une annexe du RCD, le parti du dictateur tunisien Ali Ben Ali. Investi par des réfugiés tunisiens depuis le 31 mai, une masse colossale de documents potentiellement compromettants, (fiches politiques, fichiers de journalistes etc.) ont été trouvés sur place. Depuis, en 24 heures le lieu a été évacué par les forces de l’ordre et placé en extra-territorialité alors qu’un juge d’instruction s’apprêtait à perquisitionner les locaux. Bizarre…

Source : Botzaris, l’arrière-cour française des réseaux Ben Ali [1]

Sur Twitter donc, des internautes comme @Menilmuche [2], @Epelboin [3] ou encore @Pierrederuelle [4] suivent l’évolution de la situation, qui se dégrade d’heure en heure, de très près.

botzaris

botzaris

botzaris

botzaris

botzaris

Ce matin, le chroniqueur Guy Birenbaum a consacré sa chronique sur Europe 1 aux réfugiés tunisiens.

botzaris [5]
Pour écouter la chronique, cliquez sur l’image

Mais l’urgence est au secours des réfugiés tunisiens qui ont faim et froid.

botzaris

La rue Botzaris se trouve dans le 19e arrondissement de Paris. N’hésitez pas, si vous le pouvez, à apporter à manger, à boire et de quoi survivre aux réfugiés tunisiens. Ils vous en sauront gré.