- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Offensive ramadan : le cirque commence avec Reghalal

Ramadan [1]. On les attendait. A l’approche du mois de ramadan, prévu aux alentours du 1er août 2011, l’intox la course aux parts de marché débute.

Comme l’an dernier, c’est Ramadan : Reghalal frappe le premier [2] Reghalal (groupe LDC) qui frappe le premier. C’est parti donc. Le cirque commence. Ça tombe bien, les consommateurs musulmans sont pris pour des clowns.

Comme l’an dernier, les affiches sont insipides. On ne s’est pas foulé et on ne se foule pas chez Reghalal. Pourtant, ce ne sont ni les moyens financiers qui manquent ni l’expérience. Souvenez-vous, l’an dernier, de la campagne polémique sur les poulets Loué.

Chez Reghalal, on ne dédie pas une telle campagne décalée et efficace aux naïfs clients à qui l’on compte bien refourguer des produits prétendument halal. Non, le consommateur musulman, on lui placarde ceci.

Kadhafi s'est-il installé dans un magasin Casino ?

Cette affiche est actuellement sur les murs du métro parisien. Reghalal ne cherche pas à séduire ses clients potentiels, mais à les matraquer avec un message bien lourd : “De grâce, croyez-nous, chez nous, c’est 100 % halal”. La preuve, le logo de la mosquée d’Évry est placardé en gros. Reghalal s’en sert à la fois comme faire-valoir et comme alibi. Car comme tout le monde – ou presque – le sait aujourd’hui, si l’ACMIF-mosquée d’Evry certifie bien Reghalal, c’est-à-dire lui donne l’autorisation de coller des étiquettes “halal” sur les produits qu’elle vend, aucun contrôle indépendant et systématique n’est opéré par des contrôleurs employés par l’organisme de certification. On est là dans la même configuration que la marque Herta et ses Knacki prétendument halal. De même que la SFCVH-mosquée de Paris affirmait faire confiance en son Herta, de même l’ACMIF-mosquée d’Evry affirme sans complexe que c’est la confiance qui régit ses relations avec ces partenaires. Une “confiance” qui a abouti au blacklistage des produits Socopa par le groupe Casino pour non-respect du hala [3]l. Socopa, dont une partie de la production est certifiée halal par… l’ACMIF-mosquée d’Evry. Précisons qu’à l’approche de ramadan Socopa redoute terriblement que les consommateurs musulmans se saisissent de l’information et décident de bouder merguez, steaks et autres boulettes de viande.


Les produits Socopa blacklisté par Casino boudés pendant ramadan ?

Bref, Reghalal ne tient pas à donner à ses clients tous les gages nécessaires qui permettraient à ces derniers d’être certains que les produits sont halal. Non, Reghalal veut leur faire croire que c’est halal. On ne met pas en place les process qui garantissent le halal, on colle des affiches pour dire haut et fort que c’est halal. Convaincre plutôt que d’agir, faire croire plutôt que garantir. Musulman, crois que Reghalal est vraiment halal, tu ne mérites pas que l’on fasse l’effort de le garantir concrètement.

Pour finir, nous avons une pensée pour ceux qui auront la naïveté d’acheter des produits Reghalal, surtout pendant le mois de ramadan, mois béni où chacun espère voir exaucer ses invocations. Snif !

(merci à Jean-Christophe pour la photo)