- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

La fatwa et le gendarme

Le juge rend un jugement, le médecin pose un diagnostic et délivre une ordonnance, le mufti donne une fatwa. Une fatwa est un avis juridique émis par un docte autorisé.

L’objet de la fatwa est très souvent un problème circonstancié qui ne trouve pas une réponse immédiate dans les sources de la législation islamique. Le rôle du mufti est alors de considérer ledit problème à la lumière des textes et du contexte dans un effort (ijtihad) de réflexion personnelle.

La fatwa, qui est de fait motivée par des circonstances particulières, émise par un ou plusieurs savants à un moment donné, est par définition particulière. Les fatwas font la jurisprudence islamique.

Elles portent sur tous les aspects de la vie : la pratique du culte, l’alimentation (fatwa sur le halal), le mariage, la finance, le jeûne, etc. Contrairement à ce que l’inculture journalistique a popularisé, la fatwa n’est pas une contrat mis sur la tête de quelqu’un.

Le 11 septembre 2011, à la gendarmerie, on passa une partie de son dimanche à se cultiver.

La fatwa et le gendarme
Source : Twitter – Mooslym.com [1]

Et les gendarmes de découvrir ou de réviser les principes islamiques.

La fatwa et le gendarme
Capture d’écran mosquée de Creil [2]

Profitons-en pour rappeler à non concitoyens non musulmans, que les musulmans constituent l’une des populations les plus fliquées de France. Dormez tranquilles ;).